11-Septembre, élèves de Sarasota, héritage de Massoud… Les replays du week-end

Ahmed Chah Massoud (au centre), en 1984, avec d’autres commandants moudjahidine, dans la vallée du Panchir en Afghanistan.

LA LISTE DE LA MATINALE

Cette semaine, la commémoration des attentats du 11 septembre 2001 et l’ouverture du procès du 13 novembre 2015 sont incontournables. Du Panchir, en Afghanistan, à Sarasota, au fin fond de la Floride, se croisent le commandant Massoud et George W. Bush, héros et anti-héros de cette « guerre mondiale contre le terrorisme » qu’ils appelaient de leurs vœux voilà vingt ans. Et pour reprendre son souffle et retrouver le sourire malgré tout, une petite cerise « rouge vif », c’est le titre d’un podcast improbable. « Brillant, palpitant, inquiétant… Impossible de s’arrêter avant la fin », comme dit l’un des auditeurs.

« 11-Septembre, un jour dans l’histoire » : au cœur de la tragédie

C’est une série monument, bâtie à partir de 951 heures d’images d’archives et de 235 heures d’entretiens réalisés auprès de 54 personnes. Un travail titanesque, qui a permis de retrouver les policiers, les secouristes, les pompiers (et un journaliste) qui sont intervenus ce jour-là, mais aussi des rescapés ; d’entendre leurs témoignages aujourd’hui et de les juxtaposer aux scènes tournées vingt ans auparavant ; de permettre aussi à certains de retrouver ceux qui leur ont sauvé la vie. Ce qui donne à l’ensemble une intensité particulière.

Le téléspectateur peut redouter un tel marathon cathodique, avant de visionner les premières images et d’être happé par la puissance des scènes, parfois inédites, parfois presque insoutenables, mais heureusement intercalées avec les extraits des interviews, tournées dans le cadre rassurant des domiciles. Le séquençage des épisodes, réalisé à la seconde près et thématisé, évite toute répétition, depuis les premières images, tournées à 5 h 58 du matin, alors que New York s’éveille sous le soleil et dans l’insouciance, jusqu’aux images de désolation des derniers épisodes, après l’effondrement des deux tours et de l’hôtel Marriott, auquel seulement 18 personnes ont survécu. Pour conclure sur le Mémorial de Ground Zero dédié aux 2 977 disparus. Catherine Pacary

« 11-Septembre, un jour dans l’histoire », série documentaire de Daniel Bogado (Etats-Unis, 2021, 74 min et 5 x 45 min) en six épisodes : « Premiers sur les lieux », « Tour jumelle sud », « L’Effondrement », « Nuage de poussière », « A la rescousse », « Parti en fumée ». Diffusés sur National Geographic et disponible un mois sur MyCanal.

Il vous reste 69.91% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.