A Long Island, le rêve flottant d’Adam Wiesehan

Adam Wiesehan vit la moitié de l’année dans sa maison flottante composée de deux conteneurs.

Un rêve devenu réalité. Voilà comment l’architecte new-yorkais Adam Wiesehan, de l’agence Rekstur, parle de sa cabane-bateau construite il y a maintenant deux ans. Il l’a d’ailleurs baptisée Kairu House, choisissant un mot japonais poétique pour dire à la fois l’océan (kai) et le courant (). A la recherche d’un mode de construction plus durable, Adam s’est tourné vers d’anciens conteneurs d’expédition recyclés pour faire naître son projet.

Deux grandes boîtes empilées qu’il a amarrées au sein d’une petite marina cachée dans l’arrondissement du Queens. Reposant sur deux barges, la structure de l’habitation a été au préalable assemblée dans un chantier naval de Staten Island. Le coût de cette maison-prototype singulière avoisine les 150 000 euros pour une surface de 100 mètres carrés, et Adam Wiesehan a fait intervenir des artisans locaux, notamment de Brooklyn.

Anticiper la montée des eaux

« A l’intérieur, c’est un peu le monde à l’envers », explique l’architecte. Les chambres et la salle de bains sont au rez-de-chaussée et, au premier étage, le bloc cuisine-séjour est prolongé par des balcons. « Nous voulions profiter de la vue et de l’environnement naturel au maximum, notamment des nombreux oiseaux », précise-t-il. Son horizon : la belle péninsule de Rockaway, située au sud-est de Long Island.

A moins d’une heure de métro de Lower Manhattan ou de Brooklyn, cette station balnéaire populaire depuis 1830 et chérie des surfeurs s’est réveillée. Depuis quelques années, les jeunes urbains fuyant les coûts exorbitants de Manhattan ont trouvé là des prix plus abordables et un voisinage balnéaire agréable.

« La cabane-bateau est pour moi une solution au problème de logement que connaissent toutes les grandes métropoles », estime Adam Wiesehan, qui a aussi intégré dans sa réflexion la menace de l’élévation du niveau de la mer et les inondations régulières dans la péninsule de Rockaway. En construisant sa maison flottante, il a aussi inauguré un nouveau mode de vie personnel : il y passe désormais au moins six mois par an, du printemps aux premiers frimas du rude hiver new-yorkais.

rekstur.com

Retrouvez tous les épisodes de la série « Une cabane, un architecte »