A quoi bon partir à la neige quand on déteste le ski ?

L’hôtel des Villages Clubs du Soleil, à Arc 1800.

Respirer l’air vif, improviser une bataille de boules de neige, avaler des flocons qui tombent tranquillement du ciel… il n’y a rien de plus planant et reposant. Les stations ne s’y sont pas trompées et proposent de plus en plus d’alternatives au ski. A 380 mètres d’altitude, dans les Vosges alsaciennes, l’hôtel 48° Nord met à disposition des cabines de montagne d’inspiration norvégienne (des hyttes) qui vous immergent dans le paysage grâce à leurs grandes baies vitrées. On monte ?

A une hauteur moyenne de 1 200 mètres, la traversée du Jura peut s’effectuer en raquettes : cet itinéraire hivernal unique en France s’organise en se rendant sur le site de l’association Grande Traversée du Jura. A partir de 1 600 mètres, les stations alpines sont parfois de véritables usines à ski, avec leurs pylônes qui défigurent les sommets. Mais toutes les activités hors ski y sont proposées : balade en chiens de traîneau, snowtubing (on s’assied dans une grosse bouée et on s’élance dans la pente), VTT des neiges, descente en luge… et même yoga du froid ou ice floating (flotter en combinaison dans une eau à 5 °C).

Vues intérieure et extérieure du refuge de Solaise, à Val-d’Isère.

De nombreux domaines proposent par ailleurs un pass piéton qui donne accès aux remontées mécaniques à partir desquelles une promenade est possible. Aux Arcs, la station tout en bois et sans voitures imaginée par la designer Charlotte Perriand, des visites architecturales sont organisées l’hiver. En prenant le Transarc, on rejoint ensuite le col de la Chal pour une boucle piétonne : de là-haut, c’est l’occasion d’être présent à la montagne, en contemplant l’univers blanc, sans dévaler tout schuss.

Le Goût de M

Aux Contamines-Montjoie, à 1 935 m, le refuge des Prés est ouvert toute l’année, même aux non-skieurs. La nuitée en dortoir (avec dîner et petit déjeuner) est à prix raisonnable. Plus haut (et beaucoup plus cher !), à Val-d’Isère, le refuge de Solaise culmine à 2 551 m. Si l’on a assez vu la neige, il reste le Spa. Et les levers et couchers de soleil qui sont sublimes, depuis l’hôtel le plus haut de France.

Hôtel 48° Nord, chambres à partir de 140 €. hotel48nord.com ; villages clubs du soleil arc 1800, à partir de 730 €. villagesclubsdusoleil.com ; raquettes dans le Jura : gtj.asso.fr ; pass piéton aux Arcs, 22 € par jour : lesarcs.com
Le refuge des Prés, 70 € la nuit en dortoir avec dîner et petit déjeuner. lerefugedespres.com
Le refuge de Solaise, à partir de 450 € la nuit. lerefuge-valdisere.com