Apple contraint de réduire la production de l’iPhone 13 à cause de la pénurie de puces électroniques

Des modèles d’iPhone 13 exposés dans une boutique Apple, à Pékin, le 24 septembre 2021.

Apple n’atteindra pas ses objectifs de production pour son nouvel iPhone avant les fêtes, à cause de la pénurie mondiale de puces électroniques, d’après un article de Bloomberg, paru mardi 12 octobre.

Le géant de l’électronique avait prévu de fabriquer 90 millions d’iPhone d’ici à la fin de l’année, mais il devra se contenter de 80 millions, ses fournisseurs Broadcom et Texas Instruments ne pouvant répondre à la demande, selon les sources de l’agence de presse.

La marque à la pomme a présenté à la mi-septembre une nouvelle gamme de smartphones, qui comprend quatre modèles, de la version iPhone 13 Mini, commercialisée à partir de 700 dollars, à l’iPhone 13 Pro Max, à partir de 1 100 dollars.

Lire aussi Apple dévoile son iPhone 13, un nouvel iPad Mini, et une Watch de nouvelle génération

Des contraintes communes à toutes les entreprises du secteur

« La demande a été forte dans le monde, surtout en Chine et aux Etats-Unis », a commenté mardi Dan Ives, analyste de Wedbush. « Apple va manquer d’au moins 5 millions d’iPhone 13 pour la saison des fêtes si la demande continue à ce rythme », a-t-il ajouté.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Bois, cuivre, puces électroniques… La planète touchée par une pénurie de biens

A la fin de juillet, lors de la publication des résultats trimestriels, le patron du groupe, Tim Cook, avait expliqué s’attendre à ce que les « contraintes d’approvisionnement soient plus importantes » sur le trimestre en cours que pour les trois mois précédents. Il avait rappelé que ces contraintes étaient communes aux entreprises du secteur et pas spécifiques à Apple, et précisé que le problème provenait, pour partie, du fait que la demande était sensiblement supérieure à ce que l’entreprise avait prévu.

Lire aussi Comparatif : quel modèle d’iPhone acheter, en neuf ou en reconditionné ?

Le Monde avec AFP