Augustin Trapenard : « On m’a beaucoup conseillé “Le Petit Prince”, mais il m’agace »

Il est d’habitude celui… qui pose les questions – il a d’ailleurs reçu le prix du meilleur intervieweur de l’année en 2018 – mais cette fois, nous allons inverser les rôles. Une sorte d’arroseur arrosé pour partir à la rencontre… d’Augustin Trapenard. Alors pendant cette interview, on aurait pu parler « chevaux » – avec un père reconverti dans l’élevage d’équidés et des frères entraîneurs pour courses hippiques –, mais c’est plutôt de littérature anglaise et américaine qu’Augustin Trapenard est passionné.

Depuis son passage à l’Ecole normale supérieure de Lyon, ce boulimique de travail – ce « quadrimoteur », comme le surnommait Michel Denisot – est sur tous les fronts. Prof, puis journaliste littéraire, chroniqueur, et même parfois acteur de son propre rôle, il est tour à tour sur France Inter, France Culture, France 24, Canal+ et dernièrement Brut X. Un touche-à-tout entouré de livres qui carbure au café-clope.

Augustin Trapenard était l’invité du Salon du livre du Mans Faites Lire !. Pour Le Monde, la journaliste Judith Chétrit l’a interrogé sur son rapport à la littérature et à l’écriture. Il livre ses conseils de lecture à travers le « Keskili » du « Monde des livres ».

Chaque vendredi, retrouvez le podcast « Keskili » animé par Judith Chetrit, réalisé par Alexandre Ferreira, produit par Joséfa Lopez pour Le Monde. Editorial : Joséfa Lopez, Emmanuel Davidenkoff, Raphaëlle Leyris. Prise de son : Alexandre Ralha pour Eyeshot. Illustration : Stefania Infante. Identité graphique : Mélina Zerbib, Yves Rospert. Partenariats : Sonia Jouneau, Victoire Bounine, Valérie de L’Hortet. Partenaire : Salon du livre du Mans Faites Lire !.

Retrouver tous les « Keskili » du Monde tournés en vidéo au Salon du livre du Mans ici.