Bulgari repart en voyage

NOUVEAUTÉ – À l’occasion des Geneva Watch Days, la maison romaine revisite sa montre jet-set des années 1990 en version GMT.

Il y a tout juste un an, Bulgari revisitait sa montre sport chic née en 1998. La première montre de luxe à associer alors aluminium et caoutchouc. «Cette collection Aluminium s’adresse à une clientèle très différente, plus jeune, plus décontractée, confiait alors Jean-Christophe Babin, président de Bulgari. C’est une vraie montre de sport et hypercool.» Et à moins de 3000 euros, cette jet-setteuse atemporelle et unisexe constituait aussi une nouvelle porte d’entrée dans la dimension horlogère de la marque.

Bulgari

À l’occasion des Geneva Watch Days, salon horloger informel se déroulant du 30 août au 3 septembre à Genève, Bulgari récidive. Le message est clair: après des mois d’immobilité voire de confinement, il est temps de dépoussiérer son passeport! Voici donc une version GMT de la Bulgari Aluminium, annoncée à 3500 euros. Pas question ici de copier les voisins, en proposant une énième déclinaison de la lunette rouge et bleue. Le design du modèle est conservé, avec un diamètre de 40 mm, une imposante lunette bleue doublement frappée du nom de la marque cernant le cadran.

Bulgari

L’heure du domicile est indiquée par les aiguilles des heures et des minutes pointant vers les index de la zone intérieure du cadran, frappée de la mention «Aluminium GMT» à 6 heures. L’heure locale est quant à elle affichée via une aiguille à pointe rouge indiquant l’échelle extérieure 24 heures du cadran, divisée en deux zones de 12 heures, afin de distinguer jour et nuit. Simple, efficace, lisible et élégant. Tous les réglages se font via la couronne.

Bulgari

Mais au-delà de sa simplicité et de son style, c’est sa légèreté qui séduit au poignet: du fait de son boîtier en aluminium, 75% plus léger que l’acier et 40% plus léger que le titane, cette montre sport chic ne pèse même pas 70 grammes, entre son bracelet en caoutchouc et son fond et sa couronne en titane! Cette Aluminium GMT étanche à 100 mètres bat au rythme d’un mouvement automatique B192, doté de 42 heures de réserve de marche.