C’est quoi exactement, le « wokisme » ?

Qu’est-ce que le « wokisme » ? Substantif dérivé de woke, mot argotique pour awake (éveillé), il signifie être éveillé aux discriminations. Etre woke, c’est être conscientisé, vigilant, engagé. Dans un discours de juin 1965, Martin Luther King exhortait les étudiants de l’université Oberlin (dans l’Ohio) à rester « éveillés » « pendant la grande révolution » et à « être une génération engagée ».

Mais, depuis son utilisation initiale, le mot s’est progressivement transformé, au point que son substantif, le « wokisme », est devenu l’ennemi désigné de toute une part de la classe politique, dont Jean-Michel Blanquer. Le ministre de l’éducation nationale accuse les militants woke de fragmenter l’unité républicaine en renvoyant les citoyens à une identité fondée sur leur origine, leur sexualité ou leur genre.

Alors quand on parle de « wokisme » , de quoi parle-t-on exactement ?

Anne Chemin est journaliste au Monde. Dans cet épisode de « L’Heure du Monde » , elle revient sur les origines de ce terme.

Un épisode produit par Jeanne Boëzec, présenté par Jean-Guillaume Santi et réalisé par Florentin Baume.

« L’Heure du Monde »

« L’Heure du Monde » est le podcast quotidien d’actualité du Monde. Ecoutez chaque jour, à partir de 6 heures, un nouvel épisode, sur Lemonde.fr ou sur Spotify. Retrouvez ici tous les épisodes.

En savoir plus sur le wokisme :

Écouter aussi Loi Taubira : le long combat pour la mémoire de l’esclavage