Chaussettes et mocassins font la paire

Pantalon en coton, Carhartt Wip, 109 €. carhartt-wip.com. Chaussettes Tendresse, en angora, Doré Doré, 20 €. doredore1819.com. Mocassins en cuir et caoutchouc, Sebago, 169 €. sebago.fr

Dans le vaste monde des duos et des associations, celui qui réunit mocassin et chaussette est un poème à lui seul. Des décennies entières que le conflit s’enlise et se focalise sur la question de la matière dans laquelle la chaussette doit être tricotée. Entre fil d’Ecosse, laine vierge et coton blanc griffé (souvent mélangé à du ­polyester, du polyamide, de l’acrylique et de l’élasthanne dans des proportions toujours plus surprenantes, et synonymes de production à la chaîne dans des villes-usines peu réjouissantes), c’est la bagarre.

Et les issues semblent difficiles à trouver. En la matière, donc, plusieurs visions du monde s’affrontent pour le contrôle d’un même territoire circonscrit à un soulier dont le quotidien attend sagement d’être pimenté.

Elite textile

Outre l’imaginaire de dégustation d’un vieux whisky tourbé devant un grand feu de cheminée dans la bibliothèque d’un manoir somptueux mais impossible à chauffer, même au mois d’août, que la simple évocation du moc-­chaussette réveille chez certains, le fil d’Ecosse renvoie à une idée encore répandue qu’il existe une véritable noblesse des matières.

Soit un classement hiérarchique des textiles dans lequel les fibres naturelles représenteraient un sommet, un plafond céleste, un éden. Dans l’esprit des puristes, laine, coton pur, velours, tweed, soie font partie de cette élite textile avec lesquelles ont été façonnées les vraies élégances d’avant les années 1950, avant que la basket et la culture « jeune » ne viennent tout salir en prônant les vertus esthétiques des matières synthétiques.

Lire aussi En bandoulière ou à la main, le bonheur est dans le sac

A ce premier niveau de lecture, il faut en associer un second. Là encore, le terrain est codifié, pour ne pas dire miné. Sur la question de la couleur, voire du motif, l’histoire des élégances tradi­tionnelles se souvient encore avec émoi des chaussettes cramoisies de la curie romaine, très appréciée des cercles de pouvoir français.

Le retour des conventions

Avec du beige, du rose ou du lie-de-vin, le tandem mocassin-chaussette se présente sous son plus illustre profil, là où la chaussette logotypée renvoie à un système de valeurs tout autre, à une approche faubourienne de la mode qui, des mods anglais dans les sixties jusqu’à l’explosion hip-hop, ­alimente les contre-cultures de l’apparence.

Entre volonté d’ouverture, faux pas inversé et nouvelles conceptions du beau, du bien habillé, la chaussette sportive-mocassin tend aujourd’hui à devenir plus conventionnelle et à renouer avec l’esprit BCBG anglo-saxon qui l’a fait naître au début des années 1960. Occupant le nouveau centre des élégances, elle offre la possibilité aux formes plus classiques de trouver un angle ­d’attaque pour convertir les jeunes géné­rations, et transmettre le flambeau sans laisser la flamme s’éteindre.

Lire aussi Le revers de jeans, gloire et misère
Jean en denim biologique, Weekday, 60 €. weekday.com. Chaussettes en coton et polyamide, Falke, 15 €. falke.com Mocassins en veau, boucle Kelly, Hermès, 1 000 €. hermes.com
Jupe, Uniqlo +J, en laine 89,90 €. uniqlo.com. Chaussettes en coton imprimé, Zara, 5,95 €. zara.com. Mocassins 180, en cuir, J.M. Weston, 670 €. eu.jmweston.com.
Jean 501, en coton, Levis, 119 €. levi.com. Chaussettes montantes en coton, Lacoste Sport, 15 €. lacoste.com. Mocassins Easy Weejuns Penny, en cuir, G.H. Bass, 115 €. ghbass-eu.com
Bermuda en denim, Levi’s, 89,90 €. levi.com. Chaussettes Charvet, en coton côtelé, 50 €. charvet.com. Mocassins Pembrey 5, en cuir de vachette, Church’s, 650 €. church-footwear.com.
Jean en coton, Levi’s, 89,90 €. levi.com. Chaussettes customisées chinées sur eBay. Mocassins MIL 1978, en cuir de vachette, Camper, 350 €. camper.com