Chez McDonald’s, l’eau du robinet est source de profit

Le logo de McDonald’s, à Washington, le 9 juillet 2019.

Eau by McDo. Cette nouvelle marque se déploie progressivement dans les établissements de la chaîne de restauration rapide en France, à mesure que l’offre d’Evian et de Badoit s’assèche. Plate ou pétillante, voire aromatisée, Eau by McDo est servie dans un gobelet jetable en carton, sous différents formats, à l’instar du Coca-Cola ou autre soda.

Le géant américain avait dévoilé son projet fin mars. Avec un objectif affiché : bannir les bouteilles en plastique de ses points de vente d’ici à la fin de l’année. McDonald’s estimait alors à 75 millions le nombre d’unités écoulées chaque année par ses soins dans ses 1 500 restaurants répartis sur l’ensemble du territoire. Elle justifiait cette démarche en se drapant de la vertu de l’écoresponsabilité. Une vertu illustrée par son logo : la fameuse arche dorée sur un fond repeint en vert.

Elle affirmait avoir déjà fait un grand pas pour la planète en s’abstenant de distribuer des pailles en plastique. La chaîne américaine répondait en fait à un impératif légal, la France et l’Europe ayant interdit leur commercialisation en 2021. L’enseigne connue pour son célèbre clown Ronald McDonald s’est également engagée à supprimer le plastique dans les jouets distribués gratuitement dans son menu pour enfants Happy Meal. Là encore, elle ne fait qu’anticiper l’entrée en vigueur de la loi pour une économie circulaire qui prévoit cette disparition au plus tard au 1er janvier 2022.

Lire aussi : Comment l’Europe a adopté la directive antiplastique

« La plus grosse arnaque du siècle »

Cette fois, dans le cas des bouteilles d’eau, l’argument écologique de réduction de l’usage du plastique se double d’un intérêt financier. En effet, contrairement à la carafe d’eau mise gratuitement à disposition des clients dans les bars et restaurants en France, Eau by McDo a un prix. Et pas des moindres. Le gobelet de 25 cl d’eau plate coûte au consommateur 1,70 euro. Le format de 50 cl affiche, lui, un tarif de 2,30 euros, voire de 2,75 euros en version aromatisée au citron vert. Et dans le menu enfant, la bouteille d’Evian est remplacée par l’Eau by McDo sans que le prix ne soit modifié pour autant.

Sur Twitter, les clients s’interrogent sur cette nouvelle offre. D’où vient l’Eau by McDo, se demandent-ils ? Réponse d’un salarié sur le réseau social : « Je travaille à McDo et c’est incroyable. C’est de l’eau du robinet qui passe dans un filtre et que l’on vend entre 5 et 7 euros le litre. Probablement la plus grosse arnaque du siècle. Et en plus, les clients qui veulent une bouteille refermable ? Tant pis, ce n’est plus possible. » Chez McDonald’s, pas de doute, l’eau du robinet, filtrée voire gazéifiée et aromatisée, est source de profit financier.

Il vous reste 17.66% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.