Cinéma : le palmarès 100 % féminin du festival espagnol de Saint-Sébastien

La réalisatrice et scénariste roumaine Alina Grigore a reçu la coquille d’or pour Crai Nou (« Lune Bleue »), au festival de Saint-Sébastien, en Espagne, le 25 septembre 2021.

Les actrices et les réalisatrices ont raflé la totalité du palmarès du Festival international de cinéma de Saint-Sébastien, le SSIFF, qui se tenait en Espagne jusqu’au samedi 25 septembre. Le grand prix, la coquille d’or, est allé à l’actrice, réalisatrice et scénariste roumaine Alina Grigore, pour Crai Nou (« Lune Bleue »).

Lire aussi Après la Berlinale, le festival espagnol du film de Saint-Sébastien opte pour des prix d’interprétation non genrés

Pour la première fois, le festival avait choisi de ne pas séparer hommes et femmes dans les catégories. Côté actrices et acteurs, le prix a ainsi été partagé par deux comédiennes. L’Américaine Jessica Chastain, pour son interprétation d’une télévangéliste, Tammy Faye Messner, dans The Eyes of Tammy Faye (« Les Yeux de Tammy Faye »), et une jeune actrice danoise de 16 ans, Flora Ofelia Hofmann Lindahl, qui interprète l’héroïne de Du som er i himlen (« Comme au paradis »). L’auteure du film, Tea Lindenburg, a reçu le prix de la meilleure réalisation.

Dans le reste du palmarès, la réalisatrice salvadorienne et mexicaine Tatiana Huezo a reçu le prix du meilleur film latino-américain pour Noche de fuego (« Nuit de feu ») et la Française Claire Mathon celui de la meilleure photographie pour Enquête sur un scandale d’Etat.

Enfin, Earwig, le premier film réalisé en anglais par la Française Lucile Hadzihalilovic, a reçu le prix spécial du jury – une récompense qu’elle avait déjà obtenue en 2015 pour Evolution.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Le Festival de Saint-Sébastien dans la dynamique du cinéma espagnol

Le Monde avec AP