Covid-19 : la SNCF promet des contrôles «massifs» sur le passe sanitaire

LE POINT SUR LA SITUATION – Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : Le Figaro fait le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

La SNCF promet des contrôles «massifs» sur le passe sanitaire, deux cents millions d’Européens complètement vaccinés, et la Chine dénonce «l’arrogance» de l’OMS… Le Figaro fait le point ce jeudi 22 juillet sur les informations liées à la pandémie de Covid-19.

  • Passe sanitaire: la SNCF promet des contrôles «massifs »

La SNCF va effectuer des contrôles «massifs» du passe sanitaire dès qu’il sera obligatoire dans les trains longue distance, début août, a affirmé l’opérateur jeudi. «Un billet, un masque et un passe sanitaire: ce sont les trois éléments pour prendre le train à partir de début août», a souligné sur RTL le PDG de SNCF Voyageurs Christophe Fanichet.

Le dispositif reposera sur des «contrôles massifs, partout et à tout moment du voyage», a souligné la SNCF dans un communiqué: essentiellement à quai à l’embarquement, mais aussi à bord, ou à la descente du train. Les clients seront informés de ces obligations par courriel et par SMS lors de l’achat du billet et avant leur voyage. Les contrôles à quai seront assurés «par des agents SNCF de différents métiers et pourront bénéficier de l’appui des forces de l’ordre, en particulier lors des périodes de pointe», a précisé la SNCF.

  • Plus de la moitié des adultes totalement vaccinés contre le Covid-19

Deux cents millions d’Européens sont complètement vaccinés contre le Covid-19, soit plus de la moitié de la population adulte, a annoncé jeudi la Commission européenne qui a fixé un objectif de 70% d’adultes vaccinés cet été. «Jusqu’à aujourd’hui il y a eu 200 millions de personnes qui sont vaccinées complètement dans l’Union européenne», a déclaré une porte-parole de la Commission, Dana Spinant, lors d’un point de presse, précisant que cela correspondait à «54,7% d’adultes» totalement vaccinés.

  • Espagne : couvre-feu prolongé à Barcelone et dans une grande partie de la Catalogne

Le couvre-feu décrété à Barcelone et dans une grande partie de la région touristique de Catalogne (nord-est) entre 01H00 et 06H00 du matin a été prolongé d’une semaine pour tenter de freiner l’explosion des contagions, a annoncé la justice espagnole. Mis en place vendredi dernier, ce couvre-feu, initialement décrété pour sept jours, a été prorogé jusqu’à vendredi prochain en raison de l’aggravation de la situation sanitaire, toujours hors de contrôle dans la région, avec un taux d’incidence de plus de 1239 cas pour 100.000 habitants sur les 14 derniers jours.

» VOIR AUSSI – «Deux heures dans les bouchons »: les Français nombreux sur les routes des vacances

  • Dynamique «exponentielle » en Allemagne

Angela Merkel s’est dit jeudi inquiète de la dynamique «exponentielle» des nouvelles infections au Covid-19 en Allemagne, notamment en raison de la progression du variant Delta, exhortant la population à se faire vacciner. «Nous devons supposer que nous aurons un doublement en moins de deux semaines» du nombre de nouvelles infections, a prévu la chancelière.

  • Impact «à long terme » sur la santé mentale

La pandémie aura un impact «à long terme» sur la santé mentale des populations, a averti l’Organisation mondiale de la santé (OMS). «De l’anxiété liée à la transmission du virus, à l’impact psychologique des confinements et de l’auto-isolement, aux conséquences liées au chômage, aux difficultés financières et à l’exclusion sociale, (…), tout le monde est affecté d’une manière ou d’une autre», a estimé l’organisation. La pandémie aura un «impact à long terme et d’une grande portée».

  • La Chine dénonce «l’arrogance » de l’OMS

La Chine a rejeté la proposition de l’OMS de poursuivre l’enquête sur l’origine de la pandémie dans le pays. C’est un «manque de respect pour le bon sens et une arrogance envers la science», a estimé le vice-ministre chinois de la Santé, Zeng Yixin. Le chef de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, avait demandé la semaine dernière un audit des laboratoires dans les régions où les premiers cas de coronavirus ont été identifiés.

» VOIR AUSSI – Origines du Covid: la Chine dénonce «l’arrogance » de l’OMS

  • BCE : le variant Delta est une «source croissante d’incertitude » pour l’économie

La présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, a averti jeudi que l’augmentation rapide des cas de coronavirus alimentée par le variant Delta du Covid-19 constituait «une source croissante d’incertitude» pour l’économie de la zone euro. «La reprise de l’économie de la zone euro est en bonne voie», a déclaré Christine Lagarde lors d’une conférence de presse. «Mais la pandémie continue de jeter une ombre, d’autant plus que le variant Delta constitue une source croissante d’incertitude.» La remontée des contaminations, due à ce variant, pourrait freiner la reprise «dans les services, notamment dans le tourisme et l’hôtellerie», a-t-elle ajouté.

  • Les distributeurs inquiets au Royaume-Uni

La fédération des distributeurs britanniques a exhorté le gouvernement à assouplir les règles imposant aux cas contacts de malades du coronavirus de s’isoler, qui menacent l’approvisionnement des supermarchés. Alors que les cas positifs grimpent en flèche depuis plusieurs semaines dans le pays, des centaines de milliers de cas contacts sont contraints de s’isoler. Des chaînes de supermarchés, producteurs de viande et transporteurs ont fait état d’un manque de main-d’œuvre, et à la Une de la presse britannique s’étalaient jeudi des photos de rayons vides.

  • 3e dose de vaccin pour le président dominicain

Le président dominicain Luis Abinader a reçu mercredi une troisième dose de vaccin anti-Covid, appelant la population du pays caribéen à suivre son exemple. Agé de 54 ans, le président qui avait reçu deux injections du vaccin chinois Sinovac de Sinopharm a, cette fois, reçu une dose du vaccin de Pfizer. La République dominicaine a lancé début juillet une campagne pour la troisième dose, avec pour le moment moins de 250.000 vaccinés.

  • JO : 5e cas chez les Tchèques

Un cinquième cas de Covid-19 a été détecté au sein de la délégation tchèque aux Jeux olympiques de Tokyo, la joueuse de beach-volley Marketa Nausch Slukova qui a dû se retirer du tournoi. Le Comité olympique tchèque a décidé de mener une enquête sur la possible contamination lors du vol charter qui a emmené les sportifs de Prague à Tokyo.

  • Plus de 4,1 millions de morts

La pandémie a fait au moins 4.128.543 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP. Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 609.862 décès, suivis du Brésil (545.604 morts), de l’Inde (418.987), du Mexique (237.207) et du Pérou (195.429). L’OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est officiellement établi.


À VOIR AUSSI – Augmentation de 150% des contaminations au Covid-19: «Nous n’avons jamais connu cela», s’inquiète Olivier Véran