De ville en village, le rire fait recette

Par et Elisa Haberer

Publié aujourd’hui à 02h15

Complotisme, patriarcat, extrême droite, abrutissement télévisuel, racisme, islamophobie, homophobie… En une heure et demie de show, avec un remarquable culot et une énergie inébranlable, Waly Dia a désamorcé par le rire toutes les thématiques inflammables du moment. Le public lui offre une standing ovation. Nous sommes à Cergy-Pontoise (Val-d’Oise), dimanche 3 octobre. Le jeune humoriste franco-sénégalais joue à guichets fermés dans la salle de spectacle de Visages du monde, vaste tiers-lieu culturel et social du quartier des Hauts-de-Cergy. Titre de son stand-up : Ensemble ou rien. En plein après-midi, près de 300 personnes de toutes origines, venues en famille, en couple ou entre amis applaudissent chaleureusement cet ancien du Jamel Comedy club.

100 « Fragments de France »

A six mois de l’élection présidentielle, Le Monde brosse un portrait inédit du pays. 100 journalistes et 100 photographes ont sillonné le terrain en septembre pour dépeindre la France d’aujourd’hui. Un tableau nuancé, tendre parfois, dur souvent, loin des préjugés toujours. Ces 100 reportages sont à retrouver dans un grand format numérique.

« On a initié les Comiques Show en 2016, et, à chaque fois, c’est complet, constate Abdou Mbaye, programmateur à Visages du monde. Ces rendez-vous drainent un public auquel on ne s’attendait pas, de toutes générations et de toutes catégories sociales. C’est la force de l’humour, plus facile, plus accessible. Il n’y a pas besoin d’être un spectateur averti pour en profiter. » Et puis, ajoute-t-il, « dans le climat anxiogène actuel, les gens ont besoin de souffler, d’évacuer leurs peurs et leurs problèmes par le rire ». Dans le public, le même sentiment domine : « Ça fait du bien de voir des personnes normales sur scène partager leurs angoisses et parler de la société actuelle avec impertinence », se réjouissent Christine et Thierry. Ce couple d’employés habite à côté de la salle mais y vient pour la première fois.

Sur la place du Nautilus, à Cergy-Pontoise (Val-d’Oise), le public du spectacle de Waly Dia patiente pour entrer dans la salle Visages du monde, le 3 octobre 2021.
Le spectacle de Waly Dia se termine par une standing ovation, le 3 octobre 2021, à Cergy-Pontoise (Val-d’Oise).

Théâtres municipaux, centres culturels, salles de spectacle privées, cafés-théâtres, partout en France, dans des jauges de 200 à 2 000 places, les shows humoristiques, portés par la vague du stand-up, font recette et ont conquis tout le territoire. La tournée de Waly Dia, comme celles de bon nombre de ses collègues, s’apparente à un tour complet de l’Hexagone : le 2 octobre à Bainville-sur-Madon (Meurthe-et-Moselle), le 8 à Oyonnax (Ain), le 16 à Bénodet (Finistère), le 21 à Décines (Rhône), le 23 à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), etc. Et entre deux dates en province, il sera, du 23 au 25 novembre, au Théâtre de la Madeleine, à Paris. « On l’a connu sur les réseaux sociaux, c’est notre génération d’artistes, témoignent Guillaume et Eugénie. Et à 12 euros la place, c’est bien moins cher qu’à Paris », ajoute ce jeune couple qui a fait le trajet de Nanterre jusqu’à Cergy pour le découvrir sur scène.

« Elle ridiculise les puissants, ça me plaît »

Il vous reste 78.25% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.