Docteur Teboul: un chirurgien de la main passionné

Pendant son internat, Frédéric Teboul est confronté à un blessé de la main. Cette première chirurgie est pour lui une révélation et il se passionne d’emblée pour le caractère multi-tissulaire de la main. Depuis, cette spécialité ne l’a plus quitté, il est aujourd’hui chirurgien de la main et du membre supérieur, et membre de l’Académie Nationale de Chirurgie.

La main: un organe social

Pour un passionné comme le Docteur Teboul, la main ne saurait être réduite à un simple organe fonctionnel. Elle se caractérise par sa fonction intrinsèquement sociale et communicationnelle. Selon Frédéric Teboul, la main est un organe symbolique d’expression au même titre que le visage

Docteur Teboul: un chirurgien de la main passionné ©Dr Tebou
Docteur Teboul: un chirurgien de la main passionné ©Dr Tebou DOCTEUR TEBOUL

Le syndrome du Canal Carpien: un enjeu de santé publique

150 000 patients sont opérés chaque année de ce trouble musculosquelettique fréquent. Un syndrome qui touche de manière inégale les hommes et les femmes puisque les femmes sont deux fois plus nombreuses à subir ces opérations chaque année, en partie pour des raisons hormonales.

Le Syndrome du Canal Carpien se matérialise par des fourmis dans la main, gênantes voire très douloureuses qui se réveillent généralement la nuit.

Au bout d’un certain temps, les personnes touchées perdent en sensibilité et en force ce qui peut entraver l’usage de la main.

Pour les formes initiales, Frédéric Teboul traite ce syndrome par infiltrations et propose un maintien de la main à l’aide d’une attelle. Dans les cas les plus sévères, le Docteur Teboul opère ses patients soit à ciel ouvert soit par endoscopie.

L’endoscopie est une méthode privilégiée par le chirurgien car elle est micro-invasive et permet à l’aide de seulement de minuscules incisions de libérer le nerf pour soulager le patient.

La maladie de Dupuytren: la rétraction des doigts

Le Docteur Teboul connaît très bien cette maladie qui est caractérisée par une rétraction progressive et le plus souvent indolore des doigts. Cette maladie qui touche plutôt les hommes entraîne une gêne fonctionnelle importante car l’enroulement des doigts entrave certains gestes.

Pour la maladie de Dupuytren, le Docteur Teboul utilise deux méthodes opératoires différentes. La première méthode que pratique le chirurgien est micro-invasive et permet de venir casser la bride avec une aiguille. Bien que la récupération soit quasi-immédiate, la récidive est assurée et il est donc préférable de choisir l’aponévrectomie dans certains cas.

Cette opération est plus lourde mais permet de retirer la quasi-totalité des tissus malades et donc de diminuer les récidives.

L’arthrose de la main: le pouce, les doigts et le poignet

L’arthrose est tristement célèbre mais selon le Docteur Teboul on tend à méconnaitre l’arthrose qui touche la main et notamment celle qui atteint la base du pouce (rhizarthrose).

Frédéric Teboul essaye d’abord de soigner ce type d’arthrose par infiltrations et dans les cas les plus douloureux il opère ses patients en leur installant des prothèses de petite taille ou en opérant une chirurgie reconstructrice.

Il en va de même pour l’arthrose des doigts ( souvent cause de gêne esthétique majeure) et du poignet.

Les Urgences Mains: un volume impressionnant d’opérations

Sur les 21 millions d’entrées aux urgences sur une année, on estime que 6 à 12 millions de passages concernent des traumatismes du membre supérieur. Cela représente 350 000 mains opérées en moyenne chaque année, un chiffre impressionant qui reflète un volume de travail conséquent pour les chirurgiens de la main.

Pour un chirurgien spécialiste comme le Docteur Teboul, cela représente en moyenne 10 à 15 urgences quotidiennes.

Vers la chirurgie en cabinet: un parcours de soin à développer

A la manière des anglo-saxons, certains chirurgiens de la main français tendent à vouloir diminuer les opérations en ambulatoire au profit d’une chirurgie en cabinet.

Le Docteur Teboul pratique lui-même ce type de chirurgie afin de diminuer le parcours de soin pour le patient et lui assurer une récupération plus rapide. La sélection des patients eligibles à ce type de chirurgie est soumise à des critères stricts.

En évitant l’hospitalisation, les patients rentrent souvent chez eux dans l’heure qui suit l’opération en cabinet et peuvent retrouver une vie quasi-normale immédiatement.

La microchirurgie nerveuse à destination des paralysés

Le Docteur Teboul est reconnu pour son expertise sur le domaine de la microchirurgie nerveuse. Son domaine de prédilection est la chirurgie des paralysies du plexus brachial accidents de moto dans 95 % des cas). Il a décrit de nouvelles procédures chirurgicales pour améliorer la qualité de vie de ces patients.

En travaillant à partir de tubes de repousse, le Docteur Teboul parvient à opérer un nerf interrompu en plaçant le tube aux deux extrémités du nerf endommagé. Cela évite de passer par un prélèvement de nerf dans la jambe comme cela a longtemps été pratiqué avant la découverte de cette méthode très encourageante.

La recherche fondamentale sur les cellules souches: guérir l’arthrose et les tendinites sans opérer!

Le Docteur Teboul effectue également un travail important de recherche fondamentale à partir des cellules souches.

La méthode consiste à prélever de la masse graisseuse chez le patient sous anesthésie locale au niveau du ventre ou la cuisse, a la filtrer pour en extraire des cellules souches.

Une fois différenciées, on peut obtenir des cellules cartilagineuses, musculaires voire tendineuses. Cela permettrait ensuite de traiter durablement des maladies comme l’arthrose uniquement par des injections, et non plus la chirurgie.