Facebook dévoile une salle de réunion virtuelle pour les télétravailleurs

Intitulée Workrooms Horizon, cette solution permet de travailler avec ses collègues sous forme d’avatars.

Avec le Covid-19, l’expansion du télétravail s’est démocratisée, notamment via Zoom, Google Meet ou Microsoft Teams. Afin de se démarquer, Facebook vient de lancer un nouvel outil immersif, intitulé Workrooms Horizon. Le but ? Travailler avec ses collègues, ou plutôt leurs avatars, dans un bureau virtuel. Il est possible de choisir son type de peau, sa coupe de cheveux ou sa corpulence, afin de créer son personnage.

Avant de lancer la réunion, plusieurs configurations de salle sont possibles. Pour des discussions rapprochées, les personnes se retrouvent face à face, pour une présentation, elles sont devant un tableau et pour une simple conversation, une table ovale permet de voir tous les membres autour de soi. L’audio spatialité est également mise en place, une façon de reproduire l’environnement réel. En d’autres termes, un utilisateur entendra mieux la personne assise à côté d’elle que celle à l’autre bout de la pièce. Certains outils classiques sont également présents comme un chat vidéo ou un tableau blanc pour partager les présentations depuis son ordinateur.

La réalité virtuelle au cœur des réunions

Horizon Workrooms fonctionne principalement avec le casque de réalité virtuelle de Facebook, l’Oculus Quest 2. Il permet de voir les moindres faits et gestes de ses collègues. Par exemple, une personne peut se tourner vers une autre pour discuter avec elle ou signaler physiquement qu’elle souhaite prendre la parole. Grâce aux manettes de l’Oculus, les utilisateurs peuvent aussi écrire ou dessiner dans cet univers fictif. Des gestes qui ne sont pas forcément possibles lors d’une conversation vidéo via les applications traditionnelles. Facebook a également pensé à ceux qui n’auraient pas de casque de réalité virtuelle, en proposant Horizon Workrooms directement sur ordinateur. Au total, chaque salle peut accepter jusqu’à 50 participants, avec un maximum de 16 en réalité virtuelle.

Selon Mark Zuckerberg, ses équipes travaillent sur ce projet bien avant l’arrivée de la pandémie. Dans un long entretien accordé à The Verge en juillet, le PDG de Facebook se dit fasciné par le «metaverse» : «Voyez-le comme un Internet incarné, au lieu de simplement voir du contenu, vous êtes à l’intérieur.» Pour l’heure, l’application est disponible gratuitement en version bêta. Facebook devrait donner accès aux développeurs à certaines fonctionnalités de Workrooms, afin qu’ils intègrent les leurs dans la plateforme.