Facebook place l’IA au cœur de l’e-commerce

Il est désormais possible de trouver des produits similaires à un article figurant sur une simple photo.

Mercredi s’est tenu le «Facebook AI Innovation Summit», l’événement européen annuel du laboratoire d’intelligence artificielle de Facebook. Ce dernier, intitulé «Facebook AI Research» (FAIR), a été créé en 2013 et il est directement financé par l’entreprise. Le thème de cette édition ? «Construire un monde meilleur grâce à l’IA».

Durant la conférence, Facebook a affiché son intention de s’imposer dans le domaine de l’e-commerce et pour y parvenir, le réseau social mise sur l’intelligence artificielle (IA). «Le commerce se développe dans nos services depuis un certain temps, mais il est devenu beaucoup plus important depuis que la pandémie a accéléré la transition numérique des entreprises», expliquait fin mai le PDG et créateur de Facebook, Mark Zuckerberg.

Facebook souhaite faciliter l’acte d’achats avec de nouvelles fonctionnalités liées à l’IA, comme la recherche visuelle. Ajoutée sur Instagram depuis le 22 juin, elle permet d’acheter des produits similaires à ceux présents sur n’importe quelle photo.

Par exemple, si un utilisateur est intéressé par ce t-shirt gris, Instagram pourra directement lui proposer d’en acheter sur différentes boutiques en ligne. Cette fonctionnalité est déjà présente sur des applications concurrentes, comme sur Pinterest qui l’a lancée début juin.

Ici, le logiciel analyse la photo et trouve en quelques secondes des produits similaires. Facebook

Recherche par couleur et matières

Chez Facebook, ce système de reconnaissance de produits est appelé «GrokNet». Il permet d’identifier des articles dans une photo ou dans un texte avec leur catégorie et leurs attributs comme la couleur ou le style. Par exemple, si vous cherchez un canapé gris, GrokNet sera capable d’en trouver sur des boutiques d’e-commerce.

Cette fonctionnalité a débuté sur MarketPlace, qui permet d’acheter des articles neufs ou d’occasion directement depuis Facebook. Aujourd’hui, près d’un milliard d’utilisateurs se rendent sur MarketPlace chaque mois. Facebook travaille également sur une version améliorée de cette technique, qui permettra de chercher un produit similaire avec une matière précise (coton, lin, polyester…)

Que ce soit une recherche imagée ou textuelle, GrokNet s’adapte et trouve des résultats sur le Net. Facebook

Pour Antoine Bordes, directeur de FAIR, ces technologies constituent «une vision à long terme qui va permettre de démocratiser l’achat et la vente sur les réseaux sociaux». «À terme, l’objectif pour Facebook est de devenir le réseau social dans lequel on peut faire des achats de la façon la plus simple possible», ajoute-t-il. Ces fonctionnalités vont continuer de se développer dans les mois qui viennent et seront disponibles progressivement pour le grand public.