Festival de Cannes : Thierry Frémaux, son délégué général, se veut rassurant sur le Covid-19

Une journaliste masquée adossée à une affiche de la 74e édition du Festival de Cannes, le 10 juillet 2021.

Au cinquième jour d’une édition organisée sur fond d’épidémie de Covid-19, Thierry Frémaux, le délégué général du Festival de Cannes, a voulu rassurer : « Il n’y a pas de cluster cannois », a-t-il lancé, samedi 10 juillet.

« Hier, on a fait plus de 3 000 tests et zéro cas positif. Tout ça pour dire que les rumeurs d’un cluster cannois sont infondées. On fait tous très attention, on a tous envie de se montrer exemplaire, que le Festival aille jusqu’au bout, que la pandémie s’arrête », a-t-il déclaré peu avant le début d’une projection. « 0 test positif. C’était 1, la veille et 2 en moyenne depuis l’ouverture », a complété sur Twitter le président du Festival, Pierre Lescure.

Jeudi, suite à la diffusion sur les réseaux sociaux de photos montrant des stars ne portant pas de masque lors de projections, M. Frémaux était monté au créneau, rappelant aux festivaliers que leur port était la règle en intérieur. Un message de Pierre Lescure est même désormais diffusé à cette fin à chaque début de projection.

Le Festival se tient cette année sous de strictes conditions sanitaires : le port du masque est obligatoire dans toute l’enceinte du Palais des festivals, et un passe sanitaire, certificat de vaccination ou test négatif de moins de quarante-huit heures, doit être présenté pour y accéder. Un vaste dispositif de tests rapides et gratuits a également été mis en place.

Jodie Foster, sa femme Alexandra Hedison et Adam Driver, sans masque, lors de la cérémonie au cours de laquelle une Palme d’or d’honneur a été décernée à l’actrice américaine pour l’ensemble de sa carrière, lors de la cérémonie d’ouverture, le 6 juillet 2021.
Article réservé à nos abonnés Lire aussi A Cannes, stress et paillettes sur la Croisette

Léa Seydoux, attendue, mais testée positive

De son côté, Léa Seydoux, qui a été testée positive au Covid-19, « attend des instructions de son médecin » pour savoir si elle pourra aller à Cannes, où elle doit présenter quatre films, selon une attachée de presse qui a confirmé une information de Variety. L’actrice française, l’une des plus attendue cette année sur la Croisette, est vaccinée et « asymptomatique » mais a été testée positive il y a plusieurs jours, a précisé cette source.

D’ici à la clôture du Festival le 17 juillet, Léa Seydoux doit monter quatre fois les marches, dont trois fois pour des films en compétition, la semaine prochaine : dès lundi pour The French Dispatch, de Wes Anderson, puis pour L’Histoire de ma femme, d’Ildiko Enyedi, France, de Bruno Dumont, dont elle joue le personnage principal, et Tromperie, d’Arnaud Desplechin (sélection parallèle),

Un conseil de défense sanitaire, autour d’Emmanuel Macron, doit se tenir lundi prochain pour prendre de nouvelles mesures afin d’éviter une quatrième vague de Covid-19 en France.

Lire aussi Cannes 2021 : une cérémonie d’ouverture pour célébrer la « magie » retrouvée du cinéma

Le Monde avec AFP