Festival Séries Mania : cinq séries bientôt disponibles

LA LISTE DE LA MATINALE

« On the verge » de Julie Delpy : dans un Los Angeles pré-Covid, quatre amies en pleine crise tentent de jongler entre leur vie familiale et leur vie professionnelle.

Alors que le festival Séries Mania de Lille touche bientôt à sa fin, plusieurs titres présentés dans le cadre de la compétition ou en séance spéciale sont d’ores et déjà disponibles pour le public français, ou le seront dans les jours qui viennent. Florilège.

« Germinal » : Zola pour le XXIe siècle

La participation de Salto à la production de Germinal permet à la plate-forme française de mettre en ligne l’intégralité de la série dans la foulée de sa présentation, en compétition internationale, au festival Séries Mania, avant sa diffusion, en octobre, sur France 2. Voilà pour la rentrée, une tentative audacieuse et passionnante, visant à réconcilier une tradition télévisuelle française, l’adaptation d’un monument littéraire, et la modernité sérielle.

Pendant que l’équipe de scénaristes emmenée par Julien Lilti a mis les dialogues et le rythme du roman de Zola au diapason du langage contemporain, le réalisateur David Hourrègue a utilisé les moyens de cette coproduction internationale – figuration imposante, décors à la fois fidèles et hallucinatoires, effets numériques − pour traduire le souffle épique de Germinal.

Dans la lumière d’hiver de la plaine nordiste, la guerre des classes prend une allure de western, portée par un casting qui assemble des piliers de la fiction sur petit écran (Thierry Godard et Alix Poisson seront les époux Maheu, au centre de la sainte famille du coron, pendant que Guillaume de Tonquédec incarnera les caprices du capitalisme), de très jeunes talents (dont Louis Peres dans le rôle d’Etienne Lantier) et des visages inattendus (Sami Bouajila en patron de mine, Steve Tientcheu, vu dans Les Misérables, en cabaretier). Une expérience parfois hasardeuse, toujours excitante. Thomas Sotinel

« Germinal », série créée par Julien Lilti et réalisée par David Hourrègue. Avec Louis Peres, Guillaume de Tonquédec, Thierry Godard, Alix Poisson, Sami Bouajila (France, 2021, 6 x 52 min). A partir du 1er septembre à 23 heures sur Salto.

« On The Verge » : la drôle de crise de milieu de vie de Julie Delpy

Pour sa première série (présentée en séance spéciale à Séries Mania), Julie Delpy s’inspire de sa propre vie à Los Angeles, où elle est installée depuis trente ans, pour peindre une galerie de personnages complexes, loufoques et attendrissants.

Justine, Anne, Ella et Yasmin ont entre 40 et 50 ans, des enfants, pas forcément de mari, des carrières plus ou moins chaotiques et l’impression qu’elles entrent dans la dernière ligne droite de leur vie. En douze épisodes particulièrement foisonnants, la réalisatrice (qui interprète elle-même le rôle de Justine) dépeint avec finesse les pressions que subissent les femmes à cet âge de la vie, de la part du monde du travail, de leur famille et surtout d’elles-mêmes. Et se paie au passage la tête des hommes qui les entourent, entièrement tournés sur eux-mêmes et sourds aux désirs de leur compagne.

Il vous reste 60.25% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.