Hard-rockeuses indonésiennes, Têtes raides, prodige du piano… Nos idées de concerts et festivals

LA LISTE DE LA MATINALE

Dans les semaines à venir, vous allez pouvoir piocher dans notre éclectique sélection de concerts et festivals, que ce soit dans le domaine des musiques dites actuelles (pop-rock, électro, rap, chanson…), du jazz, des musiques du monde ou de la musique contemporaine.

Hard-rockeuses indonésienns et siffleuse aux Trans Musicales de Rennes

Affiche du festival Trans Musicales 2021.

Pas meilleure preuve de la réouverture des frontières qu’une nouvelle programmation des Trans Musicales de Rennes. Après une année sans, on retrouve pour cette 43e édition l’effervescence bariolée de ce carrefour international de la découverte.

Qui d’autres que le toujours enthousiaste Jean-Louis Brossard, directeur artistique de l’événement breton, pour accueillir dans les halls du Parc Expo, à l’Ubu ou au théâtre de l’Aire Libre, des hard-rockeuses indonésiennes (Voice of Baceprot), un chanteur queer de folk asturien (Rodrigo Cuevas), une siffleuse professionnelle australo-californienne (Molly Lewis), un crooner turinois (Andrea Laszlo de Simone), une Sri-Lankaise rénovant le R’n’B (Priya Ragu), un Islandais électro-pop (Daoi Freyr), une punkette enragée de Melbourne (Amyl and the Sniffers), autant qu’une myriade d’artistes de la toujours bouillonnante scène rennaise ? On a tellement attendu pour voyager. Profitons-en ! Stéphane Davet

Trans Musicales de Rennes, dans diverses salles. Du 1er au 5 décembre. De 15 € à 30 €, selon les lieux et les soirées.

Têtes raides, Catherine Ringer et Thomas Dutronc à Reims

Affiche du Charabia Festival, à Reims.

Fondé par le chanteur, auteur-compositeur et écrivain Barcella avec la structure Ulysse maison d’artistes, le Charabia Festival, à Reims, se présente comme une manifestation destinée à mettre en valeur la langue française et la poésie, avec une programmation chanson, pop, rock ou rap. La 5e édition, prévue du mercredi 24 novembre au samedi 4 décembre, aura en vedettes le groupe Têtes raides, mené par Christian Olivier, Catherine Ringer et son répertoire de chansons de Rita Mitsouko, ou Thomas Dutronc. Avec une attention aux récentes révélations que sont Gaël Faye ou Yseult et une envie de faire découvrir avec notamment une soirée entière, le 27 novembre, à La Cartonnerie, pour de nouveaux venus, George Ka, Vikken, Lombre et Cœur bavard. En tout une vingtaine de concerts dans quatre lieux de la ville, La Cartonnerie, La Comédie, La Maison commune du chemin vert et le Musée Saint-Rémi. Sylvain Siclier.

Charabia Festival, à Reims, du 24 novembre au 4 décembre. De 5 € à 34 € selon les lieux et les soirées.

A Perpignan, artistes et publics invités à se rencontrer

Il vous reste 81.09% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.