Impôts : il n’est pas trop tard pour corriger sa déclaration de revenus

Le service de correction en ligne de la déclaration de revenus est ouvert depuis le 4 août et le restera jusqu’à la mi-décembre.

Vous venez de prendre connaissance de votre avis d’imposition et, en le parcourant, vous constatez que vous avez oublié de déclarer une charge déductible, une dépense ouvrant droit à un crédit ou une réduction d’impôt, ou d’exercer une option qui vous aurait permis de payer moins d’impôts (rattachement d’un enfant majeur, option pour le prélèvement réduit de 7,5 % en cas de sortie en capital d’un plan d’épargne retraite populaire) ? Il n’est pas trop tard pour demander leur prise en compte.

Vous avez jusqu’au 31 décembre 2023 pour présenter une réclamation. Vous pouvez le faire en ligne depuis la messagerie sécurisée de votre espace personnel sur le site de l’administration fiscale, Impots.gouv.fr ou par courrier adressé à votre centre des impôts.

Mais, si vous avez déclaré vos revenus en ligne, il y a encore plus simple et plus efficace. Vous pouvez modifier directement votre déclaration à l’écran en utilisant le service de correction en ligne. Ce service est ouvert depuis le 4 août et le restera jusqu’à mi-décembre. Il est accessible depuis votre espace personnel sur Impots.gouv.fr. Mais uniquement depuis un ordinateur. Vous ne pouvez pas y accéder avec un smartphone ou une tablette.

Lire aussi La réduction d’impôts pour ceux qui investissent dans une PME reconduite

Que pouvez-vous corriger ? La quasi-totalité des informations relatives à vos revenus, à vos charges et/ou aux personnes à charge. Vous pouvez modifier le montant de vos revenus déclarés – salaires, revenus fonciers, bénéfices professionnels… – si vous vous apercevez que la somme que vous avez déclarée est inexacte, signaler le versement d’une pension alimentaire, d’un don à un organisme d’intérêt général ou encore déclarer l’emploi d’un salarié à domicile si vous avez omis de le faire au moment du dépôt de votre déclaration.

Pas de justificatif

Vous pouvez même corriger la rubrique relative à la redevance télévisuelle, ainsi que, les éléments relatifs à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) si vous êtes redevable de cet impôt. Vous n’avez aucun document à envoyer pour justifier votre correction. Mais conservez bien les pièces justificatives pour le cas où le service des impôts vous les réclamerait.

En revanche, vous ne pouvez pas corriger, par ce service, les informations relatives à votre état civil, votre adresse, votre situation de famille (mariage, divorce…), ni vos coordonnées bancaires.

A la fin du processus, un e-mail de confirmation vous sera envoyé. Vous recevrez ensuite un avis d’imposition correctif qui tiendra compte des corrections apportées avec le montant de l’impôt et le taux de prélèvement à la source en résultant.

Il vous reste 12.96% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.