La Nuit blanche 2021, version randonnée artistico-sportive

Les marcheurs de la Nuit blanche 2021 pourront s’adonner à la « Trek Danse » de Robin Decroucy sur le « Parcours Est ».

Le voile sur le programme de la Nuit blanche 2021, la grande déambulation nocturne parisienne consacrée à l’art contemporain, ne s’est levé qu’au dernier moment. On avait appris avant l’été que Sandrina Martins, la directrice du Carreau du Temple (Paris 3e), lieu qui associe art et sport, et Mourad Merzouki, figure du hip-hop et directeur du Centre chorégraphique national de Créteil (Val-de-Marne), étaient nommés à la direction artistique de cette 20e édition.

Déjà, le choix du duo traduisait la volonté de relier Paris intra-muros avec le Grand Paris, et la promesse d’approches artistiques pluridisciplinaires. La Mairie de Paris livre en exclusivité au « Monde » les contours de cette nouvelle mouture du rendez-vous de l’automne, qui va se nourrir d’un dialogue entre l’art et le sport.

« Cette nuit du 2 au 3 octobre aura une triple dimension, résume Carine Rolland, l’adjointe à la culture. Il s’agira de célébrer les retrouvailles avec la vie artistique après une année très contrainte, de fêter l’édition anniversaire et de s’inscrire dans le début des Olympiades culturelles, en vue des Jeux olympiques 2024, à Paris. » Dans cette perspective, le corps a été placé au centre de l’espace public et des dispositifs, et la balade artistique urbaine se déploiera principalement sur le sentier de Grande Randonnée GR 75, inauguré en 2017 et encore largement méconnu, à la découverte du patrimoine culturel et sportif bordant la capitale.

Danse et marche

La ligne de départ sera l’esplanade du Trocadéro, où Mourad Merzouki orchestrera une danse participative et connectée entre dix mairies d’arrondissement et quatre lieux de la métropole (à Alfortville, Aubervilliers, Créteil et Rueil-Malmaison), retransmise en direct sur écrans géants, et suivie d’une démonstration de l’équipe de France de breakdance. Puis aux pas de danse succédera la marche, entre activité physique et contemplation. Tandis qu’une boucle complète des 50 km du GR 75 sera organisée de midi à 22 heures, parallèlement à d’autres marches entre Paris et des villes du Grand Paris, les trois grands parcours de Nuit blanche prendront la forme de petites randonnées, de 19 heures au petit matin, le long de ce chemin limitrophe.

Le « Parcours Ouest », dans le 16e arrondissement, partira de Roland-Garros, où sera projetée une série de vidéos d’artistes en lien avec le sport, jusqu’au club de pelote basque Le Trinquet, avec une « roller dance party » à la clé, en passant par le jardin des Serres d’Auteuil, le stade Jean-Bouin et le Parc des Princes, au fil d’une dizaine d’œuvres, réalisées notamment par Julien Prévieux et Ange Leccia.

Il vous reste 49.44% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.