La Seine, ouverture de Paris sur la mer

Un espace de circulation majeur entre Le Havre et Paris

Depuis le 1er juin, les trois ports les plus importants de la Seine, Paris, Rouen et Le Havre, se sont regroupés au sein d’un même établissement, Haropa Port, devenu le cinquième ensemble portuaire nord-européen. L’objectif est de former un système portuaire de dimension européenne dans le domaine de l’industrie, de la logistique et du tourisme. De nombreux sites logistiques sont en développement, notamment près du port du Havre, à Rouen, ou encore sur le port de Limay, où Ikea va construire un important centre de logistique.

Une position à défendre dans un contexte régional compétitif

Le port du Havre a des difficultés à rester compétitif face aux grands ports nord-européens, d’autant plus que le report des marchandises par transport ferroviaire et fluvial est à améliorer. La construction du canal Seine-Nord, permettant de relier directement le port d’Anvers au bassin de la région parisienne, fait craindre un contournement de la vallée de la Seine et d’Haropa Port, au profit des ports flamands. La fusion des ports du Havre, de Rouen et de Paris en une entité unique est l’une des réponses apportées.

Lire aussi Paris-Le Havre. Et au milieu coule la Seine…

Bénéficiant d’un programme d’investissement de 1 450 milliards d’euros sur cinq ans, Haropa Port génère un trafic maritime et fluvial de plus de 130 millions de tonnes, et ses activités représentent environ 160 000 emplois. Ses responsables espèrent que la capacité de la Seine en matière de transport fluvial triplera. Le réseau ferroviaire, passager et fret est, quant à lui, saturé. L’électrification du tronçon Serqueux-Gisors doit permettre d’augmenter les capacités du fret, en attendant le projet de ligne nouvelle Paris-Normandie. La première section ne devait pas être achevée avant 2035, des délais lointains qui suscitent des inquiétudes quant à la réalisation effective du projet.

Carte réalisée avec l’aide d’Arnaud Brennetot,
professeur de géographie à l’université de Rouen

Sources : Atlas de la vallée de la Seine, Arnaud Brennetot,
éditions Autrement ; Insee ; Logistique Seine-Normandie ; Haropa ;
Centre for Eurasian Maritime & Inland Logistics.

Dossier réalisé en partenariat avec le Forum international des villes et des territoires positifs LH Forum, au Havre (Seine-maritime).

LH Forum, le programme

L’édition 2021 du LH Forum, dont « Le Monde » est partenaire, se déroule les 23 et 24 septembre au Havre, au Volcan (8, place Niemeyer). Rebaptisé cette année LH2O Forum, il est consacré à « l’avenir de la planète bleue ». Les débats du jeudi tourneront autour de l’économie maritime et de ses enjeux, avec Jacques Attali et Edouard Philippe, par ailleurs co-inventeurs de l’événement, mais aussi, entre autres, Lamya Essemlali (Sea Shepherd France), l’explorateur Jean-Louis Etienne, la navigatrice et députée européenne Catherine Chabaud, et Annick Girardin, ministre de la mer. Le vendredi sera dédié à « l’axe Seine », avec notamment Stéphane Raison (Haropa Port), Anne Hidalgo et Nicolas Mayer-Rossignol (maires de Paris et de Rouen), Arnaud Leroy (Ademe), Bruno Le Maire (ministre de l’économie, des finances et de la relance).

Inscriptions sur www.institut-economiepositive.com