Le compte Instagram de Mila temporairement suspendu

La lycéenne a signalé la disparition subite de son compte, qu’elle assimile à une opération de signalements de masse.

Après Twitter, Instagram. Mila, la jeune lycéenne très régulièrement prise à partie et menacée de mort sur les réseaux sociaux en raison de ses critiques de l’islam, a vu son compte Instagram disparaître subitement ce 7 juin.

«Mon Instagram vient de se faire supprimer d’une seconde à l’autre sans aucune raison, sûrement suite à des signalements de masse. Je suis dépitée, ma communauté Instagram était tout ce qui pouvait m’égayer un peu en ces temps compliqués», explique l’adolescente sur un autre réseau social, Twitter.

Un procès en cours

Sollicité par Le Figaro, Instagram évoque une erreur : «Le compte a été désactivé par erreur. Nous l’avons rétabli aussitôt que nous en avons eu connaissance.»

La jeune femme comparaissait la semaine passée au tribunal judiciaire de Paris, pour le procès des 13 prévenus, jugés pour l’avoir harcelée et menacée sur les réseaux sociaux. Le procès a en l’occurrence été renvoyé au 21 juin prochain.

Mi-mars, Twitter avait également reconnu une «erreur» à la suite de la suspension du compte de Mila. Ce dernier, alors suivi par 22.000 abonnés, avait été rendu indisponible pendant près d’une journée. Deux membres du gouvernement, Marlène Schiappa et Cédric O, le Secrétaire d’État au numérique, avaient par la suite appelé Twitter à davantage de transparence sur ses règles de modération.