Le festival We Love Green annule son édition 2021

Le festival parisien We Love Green n’aura pas lieu cette année. « Les conditions » n’étaient « plus réunies d’un point de vue artistique, sanitaire, administratif et financier » pour permettre la tenue de l’édition 2021 du festival, prévu du 10 au 12 septembre, ont fait savoir les organisateurs, jeudi 19 août.

« Jour après jour, les risques d’annulations se précisent : complications sur les rares dates prévues en France pour les quelques artistes internationaux ou même français, pour cause de transports, vaccination, contaminations », poursuivent-ils. Tous les détenteurs de billets peuvent obtenir un remboursement sur le site du festival, précisent les organisateurs dans un communiqué publié sur Facebook.

Nouvelle saison blanche pour les festivals

L’Américain Young Thug, les Britanniques de London Grammar et Squid, ou encore Catherine Ringer devaient se produire à We Love Green, traditionnellement programmé au début du mois de juin, mais initialement décalé au mois de septembre cette année. Les responsables de cet événement en plein air avaient même prévu de réduire sa capacité d’accueil, avec 20 000 spectateurs par jour, soit 60 000 au total, contre 80 000 en 2019. Le festival avait déjà dû être annulé en 2020.

We Love Green rejoint la liste des grands festivals de musiques actuelles qui n’ont pas pu avoir lieu cet été, tels le Hellfest (Clisson, Loire-Atlantique), Lollapalooza-Paris ou encore le Main Square (Arras, Pas-de-Calais). Les autres festivals qui ont été maintenus, parmi lesquels le Printemps de Bourges, les Vieilles Charrues (Carhaix-Plouguer, Finistère) ou les Francofolies (La Rochelle, Charente-Maritime), ont réduit leur jauge.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Eurockéennes, Francofolies, Vieilles Charrues… les festivals de l’été entre annulation et adaptation face au Covid-19

Le Monde avec AFP