Le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky détient 5% du capital de TF1

Le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, le 22 janvier 2020.

Daniel Kretinsky, milliardaire tchèque qui a fait sa fortune dans l’énergie et qui investit dans les médias français, actionnaire indirect du Monde, a augmenté sa part au capital de TF1, selon Les Echos, lundi 13 septembre. Il a franchi le seuil de 5 % et pourrait de nouveau croître.

Dans une déclaration à l’Autorité des marchés financiers, M. Kretinsky a en effet fait savoir qu’il possédait, par l’intermédiaire de sa société luxembourgeoise, Vesa Equity Investment, 5,05 % du capital et des droits de vote du groupe de télévision. « Dans le cas de cet investissement, nous sommes un investisseur minoritaire et passif. Nous ne demandons aucun droit particulier », a déclaré au quotidien économique M. Kretinsky.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi « Mister K » : la stratégie ambiguë de Daniel Kretinsky

Il ajoute que cette entrée au capital « ne se fait pas en concertation avec le groupe Bouygues [propriétaire de TF1], même [s’il l’a] informé ». Il précise qu’il « ne lui est en aucune façon hostile, bien au contraire ». L’homme d’affaires tchèque était entré au capital de TF1 en 2019 en en rachetant 1%, avant d’accroître progressivement sa part.

M. Kretinsky, qui avait également déposé une offre de rachat du groupe M6-RTL, est désormais favorable à la fusion TF1-M6. Le rapprochement entre les deux chaînes, prévu pour la fin de 2022, a été approuvé à l’unanimité le 24 juin par les instances représentatives du personnel de Bouygues, TF1 et M6. Mais il doit encore obtenir l’assentiment du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de l’Autorité de la concurrence. Cette dernière doit notamment se prononcer vis-à-vis de la part de marché très importante qu’obtiendrait le nouveau groupe dans le secteur de la publicité télévisuelle.

Écouter aussi M6-TF1, les dessous d’un mariage à haut risque

Le Monde avec AFP