Le passe sanitaire européen désormais disponible : comment le télécharger et l’utiliser

Les vacances d’été tant attendues approchent et avec elles, l’heure de la valise. Pour faciliter les déplacements au sein de l’Union européenne, en évitant notamment des quarantaines à l’arrivée, un précieux sésame pourrait s’avérer fort utile : le passe sanitaire européen, dit « Certificat Covid numérique UE », que l’on peut télécharger, depuis jeudi 24 juillet, sur le site de l’Assurance-maladie.

Toutes les personnes ayant déjà reçu au moins une dose de vaccin peuvent l’obtenir en s’identifiant sur le site de l’Assurance-maladie, via la plate-forme FranceConnect, permettant aux internautes de s’identifier sur un service en ligne par l’intermédiaire d’un compte existant (impôts, Assurance-maladie…). « Une nouvelle version de l’attestation sera disponible à chaque injection », précise l’Assurance-maladie.

Lire aussi Covid-19 : passe sanitaire européen, le feu vert définitif

Ce certificat entend faciliter les déplacements européens à partir du 1er juillet : son QR code pourra être lu sur l’ensemble du territoire de l’espace Schengen. Il est gratuit et n’est pas obligatoire pour passer les frontières, mais devrait permettre d’exempter ses titulaires de restrictions telles que la quarantaine, détaille le site de la Commission européenne (en anglais), comme le rapporte Franceinfo.

Synthèse : L’Europe se convertit en ordre dispersé aux passes sanitaires

Pour l’obtenir, rendez-vous sur le site de l’Assurance-maladie dans la partie consacrée à la vaccination, attestation-vaccin.ameli.fr/attestation. Il pourra être présenté sous format numérique – y compris dans l’application TousAntiCovid en scannant d’abord le QR Code présent sur le certificat – ou sous format papier imprimé.

Si l’option papier est choisie, l’Assurance-maladie recommande de plier les quatre feuillets, comme un petit carnet de vaccination, et « de ne présenter [en cas de contrôle] que le seul QR code de preuve », ceci « par souci de confidentialité de vos données de santé ». En effet, d’autres informations sont présentes : identité, date de naissance, vaccin reçu, nombre de doses et date de la vaccination.

Lire aussi La CNIL avertit sur une possible exposition de données médicales lors du contrôle du passe sanitaire

A ne pas confondre avec le certificat français

Ce passe sanitaire européen ne doit pas être confondu avec le certificat de vaccination français distribué aux personnes déjà vaccinées. S’il permet en effet d’accéder aux événements d’au moins 1 000 personnes, il ne permet pas de voyager à l’extérieur du territoire lorsqu’il a été remis avant le 24 juin.

« Un convertisseur sera également présent dans TousAntiCovid Carnet à compter de la fin de la semaine prochaine », pour ceux ayant déjà téléchargé dans l’application leur certificat français de vaccination, selon la direction générale de la santé (DGS) interrogée par Franceinfo. Les personnes vaccinées en France depuis le 24 juin n’auront toutefois pas besoin de se rendre sur le site de l’Assurance-maladie pour le télécharger, puisque « la France a converti les QR codes au format européen », a assuré la DGS au site d’information.

Enfin, pour celles ayant été contaminées récemment par le Covid-19, un certificat de rétablissement au format européen, valable partout dans l’UE, sera disponible sur le site sidep.gouv.fr à compter du 5 juillet, a également déclaré la DGS à Franceinfo. Par ailleurs, les « preuves de test négatif » sont elles aussi désormais générées au format européen, et permettent donc de franchir les frontières.

Le Monde