Le prix Nobel de littérature 2021 attribué au romancier tanzanien Abdulrazak Gurnah

Le prix Nobel de littérature 2021 a été attribué au romancier tanzanien Abdulrazak Gurnah, a annoncé l’Académie suédoise, jeudi 7 octobre. L’auteur, connu notamment pour son roman Paradise (1994), a été récompensé pour sa narration « empathique et sans compromis des effets du colonialisme et du destin des réfugiés pris entre les cultures et les continents », selon le jury.

Né en 1948 sur l’île de Zanzibar, Abdulrazak Gurnah est arrivé au Royaume-Uni en tant que réfugié à la fin des années 1960. Il est l’auteur de dix romans, dont Près de la mer (2001), et de nouvelles. Il vit à Brighton et enseigne à l’université du Kent.

Parmi les 118 lauréats en littérature depuis la création des prix, 95, soit plus de 80 % sont des Européens ou des Nord-Américains – la France, à elle seule, s’est vu décerner 13 % des prix. Ils sont 102 hommes au palmarès pour 16 femmes. Depuis 2012 et le Chinois Mo Yan – et jusqu’à Abdulrazak Gurnah –, seuls des Européens ou des Nord-Américains avaient été sacrés, et l’audace s’était plutôt manifestée dans l’éclectisme du genre – comme Bob Dylan en 2016.

Les dix précédents lauréats du prix Nobel de littérature :

  • 2020 : Louise Glück (Etats-Unis)
  • 2019 : Peter Handke (Autriche)
  • 2018 : Olga Tokarczuk (Pologne)
  • 2017 : Kazuo Ishiguro (Royaume-Uni)
  • 2016 : Bob Dylan (Etats-Unis)
  • 2015 : Svetlana Alexievitch (Biélorussie)
  • 2014 : Patrick Modiano (France)
  • 2013 : Alice Munro (Canada)
  • 2012 : Mo Yan (Chine)
  • 2011 : Tomas Tranströmer (Suède)

Le Monde avec AFP