Les fondations d’art privées : nouvel eldorado des milliardaires

Une longue file d’attente s’étendait devant la Bourse de commerce le 22 mai dernier. Il faut dire que l’événement était important pour les amateurs d’art : après vingt ans d’attente, l’homme d’affaires français François Pinault dévoilait enfin une partie des œuvres d’art contemporaines de son importante collection, dans un lieu à lui, au cœur de Paris.

Pourquoi l’aboutissement de ce projet culturel importait-il tant à la troisième fortune de France ? Et comment expliquer la multiplication en France d’autres lieux et fondations d’art privés, détenus par de grandes fortunes ?

Roxana Azimi est spécialiste du milieu de l’art au Monde. Elle nous explique dans cet épisode de « L’Heure du monde » les motivations de ces milliardaires et les conséquences que l’existence de ces structures a sur les musées publics.

Un épisode produit par Cyrielle Bedu, réalisé par Amandine Robillard et présenté par Jean-Guillaume Santi.

« L’Heure du Monde »

« L’Heure du Monde » est le podcast quotidien d’actualité du Monde. Ecoutez chaque jour, à partir de 6 heures, un nouvel épisode, sur Lemonde.fr ou sur Spotify. Retrouvez ici tous les épisodes.

En savoir plus sur le sujet :

Contribuer