Lil Nas X, la pop star qui chahute l’Amérique

Par Clément Ghys

Publié aujourd’hui à 01h49

Il lui a fallu plusieurs gardes du corps. Non pas pour le protéger mais pour l’aider à porter sa traîne en velours doré et brodé de plusieurs mètres de long.

Ce soir du 13 septembre, à peine le rappeur Lil Nas X gravit-il quelques marches du Metro­politan Museum à New York que les regards se tournent vers lui. Le Met Gala, grand bal organisé chaque année par le Costume Insti­tute, le département du musée dédié à la mode, a l’habitude de silhouettes hors du commun. A chaque édition, se pressent acteurs, créateurs et personnalités en tout genre qui font souvent assaut d’extravagance. L’enjeu de la cérémonie, qui a des airs ­d’Oscars de la mode, est de se faire remarquer des photographes et d’enflammer les réseaux sociaux.

Lil Nas X s’avance drapé dans sa cape, réalisée par les ateliers de la maison italienne Versace, et dont les broderies ont nécessité mille trois cents heures de travail. Un jeune homme dans une telle tenue, ce n’est pas courant, même au Met Gala. Mais voilà que la cape tombe et dévoile une armure dorée, entre un héros grec et un chevalier du Zodiaque. Les cris fusent, Lil Nas X parade. Il monte les marches, l’attention passe aux autres invités. Puis des exclamations retentissent et les caméras se braquent à nouveau vers lui. Il vient de retirer son armure et pose dans une combinaison moulante en tulle, couleur chair, brodée de cristaux.

Le lendemain, Lil Nas X a remporté l’applaudimètre médiatique, devançant Kanye West et Kim Kardashian vêtus d’ensembles noirs recouvrant l’intégralité de leur corps, visage compris, ou la représentante démocrate Alexandria Ocasio-Cortez, habillée d’une robe blanche sur laquelle était tagué « Tax the rich ».

Lil Nas X, à Los Angeles, le 16 septembre 2021.

Lil Nas X est l’une des nouvelles têtes d’affiche du rap, de loin le genre musical le plus écouté aux Etats-Unis et en Europe. Depuis ses débuts, il y a trois ans, le chanteur de 22 ans, de son vrai nom Montero Lamar Hill, attire l’attention. Son morceau Old Town Road, sorti en 2019, comptabilise 2,5 milliards d’écoutes en streaming, et a battu le record de la chanson restée le plus longtemps à la première place du Billboard Hot 100 (le hit-parade aux Etats-Unis), avec dix-neuf semaines d’affilée. Le single Montero (Call Me By Your Name), sorti en mars, comptabilise 1 milliard d’écoutes en streaming dans le monde. Et son premier album, Montero, disponible depuis le 17 septembre, est numéro 2 des charts américains, derrière Certified Lover Boy, de Drake.

Provocations et coups d’éclat

Son manageur, Adam Leber, qui a travaillé avec Britney Spears, Miley Cyrus ou Aerosmith, dit de lui qu’il est « sans doute la personnalité du monde du divertissement le plus en écho avec la jeunesse d’aujourd’hui ». Mais si Lil Nas X fait sensation, c’est, certes, pour sa musique mais aussi pour ses multiples provocations et coups d’éclat. Non seulement il est l’un des rappeurs les plus célèbres au monde, mais il vit son homosexualité au grand jour. Un fait unique à ce niveau de popularité dans le milieu très machiste du hip-hop.

Il vous reste 83.77% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.