« Lolo Land », le livre qui dédramatise le cancer du sein

Illustration de Marie Assénat

A prendre

« Tu parles de cette petite chose, là, que tu as sentie sous la douche au niveau de ta poitrine ? Te voilà chamboulée, angoissée, carrément flippée, ne sachant à quel sein te vouer ? » Le ton décalé et humoristique est donné dès les premières lignes de cet ouvrage atypique et volontairement truffé de métaphores, conçu comme un guide de voyage à Lolo Land, destination des femmes touchées par le cancer du sein. Toutes les étapes de ce road trip hors du commun sont abordées, depuis ses préparatifs, parmi lesquels la manière d’annoncer son voyage, jusqu’à son retour, en passant par les parcours détaillés de six itinéraires potentiels : chimio, opération, radiothérapie, hormono, immuno, et un « itinéraire charme et confort » pour une complète récupération, un sévère jetlag étant souvent de ce périple médical.

Les informations pratiques, les conseils avisés et les adresses utiles fourmillent dans l’ouvrage d’Abelia Becker, elle-même engagée sur les routes lololandaises en 2019, et illustré par les montagnes de seins bigarrés de Marie Assénat. Sous ses airs faussement badins, ce guide d’une bienfaitrice lecture est un instructif et attachant compagnon de voyage, un itinéraire alternatif à la littérature médicale, souvent impraticable et anxiogène.

Illustration de Marie Assénat

A laisser

Si le fait de relativiser peut avoir du bon, on se demande parfois si cet excès de légèreté ne produit pas l’effet inverse de celui escompté. A grand renfort de métaphores et calembours, ce guide, qui vise à faire oublier le tragique, finit par nous le resservir à toutes les pages sous le visage grimaçant de la farce : le « médesein », la « seincérité », la reconstruction d’un mont Lolaire, le trek Mastecto, la rando Tumorecto ou encore « la Ligue nationale antimétéorite » – en place de la Ligue nationale contre le cancer –, que l’on croise en chemin ternissent les conseils de bon sens dispensés avec des phrases courtes et survitaminées, sans jargonnage inutile.

Il est bien sûr question du cancer du sein, mais il n’est quasiment pas une page où l’illustration du trouble-fête ne fasse irruption dans le paysage : le sein se mue tantôt en soleil, champignon ou toit d’une mosquée, il s’érige au sommet d’une montgolfière ou d’une île déserte, ou habite l’intérieur d’une boule de neige… Sous le prétexte de prendre un peu de distance avec le douloureux sujet dont il est ici question, on finit curieusement par le retrouver partout, y compris en fin d’ouvrage sous forme de coloriage !

« Lolo Land », d’Abelia Becker, illustré par Marie Assénat. 192 pages, 22,90 euros (Editions La Martinière, 7 octobre 2021). editionsdelamartiniere.fr/livres/lolo-land