Œnotourisme : le Bordelais autrement

La Cité du vin, à Bordeaux.

De la musique électronique au cloître des Cordeliers, à Saint-Emilion, une balade en calèche au cœur du Sauternais et de ses domaines, un festival de musique dans le Médoc… Autant d’activités proposées par les propriétés bordelaises afin de démocratiser l’œnotourisme. Oubliés la traditionnelle dégustation de vins et le tour des vignes. Il faut attirer le public autrement. Ou plutôt le faire revenir et lui prouver que le vignoble est accessible à tous. Car ces événements sont également ouverts aux familles, avec des spectacles pour les enfants, des contes chantés ou des séances pédagogiques pour comprendre la vigne et son paysage.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Tourisme et vins : la sélection du « Monde »

Cette nouvelle façon d’appréhender le vin de Bordeaux est promue depuis 2019 par le site de Gironde Tourisme, qui réunit tous les acteurs impliqués dans l’économie, la culture, le tourisme, et le monde du vin (à travers le portail Bordeaux Wine Trip). On y retrouve la Cité du vin, l’office du tourisme, le Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux aux côtés de 900 partenaires – hôtels, restaurants, activités œnotouristiques ou châteaux viticoles.

Des événements durant tout l’été

L’objectif ? Fédérer large. Pour cela, Gironde Tourisme vient de créer le magazine annuel et gratuit Pulpe, diffusé notamment dans les offices de tourisme, et dont le concept est d’« embarquer dans le vignoble bordelais » à travers des rencontres, des activités, des séjours de charme… Son premier numéro, sorti en septembre 2020, s’ouvrait par un entretien avec l’acteur Jean Dujardin, qui déclinait son amour pour le vignoble bordelais. Le numéro 2, publié le 25 juin, interroge la chef étoilée originaire des Landes Hélène Darroze.

Deux grandes fêtes traditionnelles, sans égales dans le vignoble français, disent aussi la puissance viticole de la région. D’abord sa Fête du vin, qui a eu lieu du 17 au 20 juin chez des restaurateurs et des cavistes de la ville, et dont certains événements, notamment la pièce Les Profondes Joies du vin jouée au Petit Théâtre, à Bordeaux, se poursuivent tout l’été. Puis, du 14 au 17 octobre sera organisé Le Fascinant Week-end, sorte de Journées du patrimoine viticoles. Le cinéma y sera à l’honneur avec des projections dans des chais et d’autres endroits atypiques en lien avec la vigne.