Passe sanitaire : où sera-t-il exigé ? Quels tests seront acceptés ? Les questions que pose son extension

« Nous devons aller vers la vaccination de tous les Français, car c’est le seul chemin vers le retour à la vie normale » : Emmanuel Macron a annoncé, lundi 12 juillet, que la vaccination contre le Covid-19 allait devenir obligatoire pour le personnel soignant, et que le passe sanitaire allait être élargi dès cet été afin de freiner la progression du variant Delta du Covid-19 en France. Ces mesures de renforcement de la vaccination vont s’appliquer en plusieurs étapes.

A partir du 21 juillet, le passe sanitaire sera obligatoire à partir de l’âge de 12 ans pour accéder aux lieux de loisirs et de culture accueillant plus de 50 personnes. Début août, le passe sanitaire sera étendu aux restaurants, cafés, salles de sport, centres commerciaux, trains et autocars longue distance, hôpitaux, et dans les Ehpad.

A la rentrée, la vaccination va s’accélérer dans les établissements scolaires, et le personnel soignant aura jusqu’au 15 septembre pour être vacciné. Le projet de loi sur la vaccination obligatoire des soignants sera d’ailleurs présenté en conseil des ministres le 19 juillet, et examiné dans la foulée à l’Assemblée nationale pour une adoption définitive fixée avant la fin du mois.

Dans quels lieux précisément le passe sanitaire sera-t-il exigé ? Qui sera chargé de vérifier que les employés ont un passe sanitaire à jour ou un test récent négatif ? Que feront les primo-vaccinés qui ne pourront pas terminer le parcours avant le 21 juillet ? Nous avons réuni ci-dessous les questions les plus fréquentes que vous nous avez adressées.