Patrick Drahi, le propriétaire de SFR, devient le 1er actionnaire de l’ex British Telecom

Altice UK annonce détenir 12,1% de l’opérateur historique britannique.

Une nouvelle fois, Patrick Drahi prend le monde des télécoms à contrepieds. Le propriétaire de SFR vient d’annoncer qu’il détient 12,1% du capital de BT (l’ex-British Telecom). Dans le détail, il a racheté 1,2 million d’actions de BT via Altice UK, une structure dédiée qui a été créée pour l’occasion et est détenue à 100% par Patrick Drahi.

Conformément à la législation britannique qui contraint tout actionnaire détenant plus de 3% du capital d’une entreprise, Patrick Drahi a précisé qu’il ne ferait pas d’offre de rachat de BT dans les 6 mois, ce qui ne présage en rien de ce qui se passera par la suite.

Avec cette nouvelle prise de participation Patrick Drahi renforce son importance dans le monde des télécoms. Il détient non seulement SFR en France, mais aussi des opérateurs en Israël, aux Etats-Unis et au Portugal. Ces dernières semaines, les rumeurs d’une cession des activités d’Altice au Portugal avaient circulé, mais le groupe a «formellement démenti» vouloir procéder à une telle cession.

En revanche, il entend bien jouer un rôle clef dans le déploiement de la fibre au Royaume-Uni. Le pays accuse un retard réel dans le domaine, comparé à la France. «BT a une réelle opportunité d’améliorer et de développer son réseau fibre», explique Patrick Drahi qui ajoute «soutenir pleinement la stratégie du management».

Altice UK a beau être «indépendante du groupe Altice», le groupe affirme «qu’elle bénéficiera de son expertise». «Altice a un historique long et fait de réussites, comme opérateur de fibre et de réseaux mobile dans plusieurs pays, desservant plus de 40 millions de clients», ajoute Patrick Drahi.

L’opérateur historique britannique s’était d’abord désengagé du mobile avant de racheter EE en 2015 à Orange et Deutsche Telekom pour 12,5 milliards de livres sterling. Il prenait à son tour le virage de la convergence entre les réseaux fixes et mobiles.