Photo : 112 000 visiteurs pour les Rencontres d’Arles de 2021

Exposition du photographe Stéphan Gladieu sur la Corée du Nord, le 4 juillet 2021, aux Rencontres d’Arles.

La fréquentation des Rencontres d’Arles, qui se sont achevées le 26 septembre, est en baisse de 22 % : le grand festival de photographie a accueilli 112 000 visiteurs en 2021, contre 145 000 en 2019 (la manifestation n’avait pas pu se tenir en 2020 en raison de la crise sanitaire). Mais les organisateurs crient plutôt victoire : « Les scolaires n’ont pas pu venir cette année en septembre, sur décision du rectorat, précise le directeur des Rencontres, Christoph Wiesner. Or nous recevons toujours entre 10 000 ou 11 000 enfants. Vu les circonstances exceptionnelles, pour nous ce sont de très bons chiffres ! »

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Aux Rencontres d’Arles, une fréquentation en baisse de 26 % pour la semaine professionnelle

En effet, rappellent les organisateurs, à bien des égards, l’édition 2021 a été particulièrement compliquée en raison de la pandémie : le festival a dû préparer son programme de 35 expositions à l’aveugle, sans savoir sur quelles jauges se baser, ni même si les œuvres ou les artistes pourraient voyager. Il a aussi fallu instaurer le passe sanitaire une semaine juste après l’ouverture en juillet. Et parier sur le retour du public, malgré le masque, dans les salles d’exposition. « Cette année a été un énorme défi pour les équipes, mais elles l’ont relevé, se réjouit Aurélie de Lanlay, la directrice adjointe du festival. L’essentiel est que le public ait eu envie de venir, et la fréquentation a été soutenue, même en septembre, jusqu’au dernier week-end. »

Budget à l’équilibre

Le festival, qui reçoit d’habitude 15 % d’étrangers, a vu leur part baisser légèrement à 10 %, l’absence des visiteurs américains et asiatiques étant en partie compensée par la présence des Européens. Selon Aurélie de Lanlay, les recettes de billetterie permettront au festival, qui dépend à 55 % de ses ressources propres, d’équilibrer son budget.

Parmi les expositions les plus fréquentées, celle consacrée à la doyenne de la photographie humaniste, la Franco-Suisse Sabine Weiss, les images de presse et de mode d’une nouvelle génération de photographes noirs, « The New Black Vanguard », ainsi que le grand parcours autour de la représentation des hommes, « Masculinities ». Le prochain festival aura lieu à partir du 4 juillet 2022.