Quatre livres qui font rimer gastronomie et géographie

Le confinement est passé par là. Les maisons d’édition, bien conscientes que les gastronomes avaient aussi besoin d’une bonne bouffée d’air frais, misent depuis la rentrée sur les voyages gourmands et l’œnotourisme. De la France aux contrées les plus lointaines, voici notre sélection des dernières parutions qui vont vous transporter.

Tour du monde à portée de fourchette

L’un des livres de Jean-François Mallet vous est déjà forcément passé un jour entre les mains. Il est à l’origine du phénomène d’édition Simplissime, devenu le titre d’une collection de très (très) nombreux ouvrages chez Hachette. Avec quatre autrices de la maison, le globe-trotteur photographe s’est lancé dans une nouvelle aventure : voyager dans le monde… en restant en France. C’est bien sûr l’assiette qui sert de véhicule à cet ancien chef, qui compile en 200 pages sélection de bonnes adresses, conseils de fourneaux et petites infos sur les grandes cuisines du monde.

Tentés par un détour au pays des Soviets ? Partez à Troyes chez Dom Sovietov, un resto miniature où la chef Lyudmila d’Avella recrée les saveurs de son pays natal entre ravioles, bortsch et blinis. Plutôt attirés par une soirée à Séoul ? Passez au Gang Nam, à Lyon, où la famille Park initie les clients aux plaisirs des mandus (raviolis) et des jjigaes (ragoûts épicés). Certaines tables basses sont même posées sur des tatamis pour un repas plus authentique. L’ouvrage est très animé, bien illustré, et un compagnon parfait pour rêvasser, à l’heure où il est si compliqué de jouer à saute-frontières.

Voir le monde dans son assiette, de Jean-François Mallet, Céline Faucon, Manon Liduena, Natasha Penot et Marion Zipfel (Hachette, 200 p., 19,90 €).

Terroirs de charcutailles

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les jambons et saucissons sans oser le demander (parce que vous aviez la bouche pleine) est contenu dans cet ouvrage. Tristan Sicard, journaliste et cocréateur d’un bar à fromages à Lille, est déjà à l’origine du très documenté Atlas pratique des fromages. L’auteur déroule ici un savoir encyclopédique sur la cochonnaille et autres spécialités grassouillettes. Cent quatre-vingt-trois jambons, saucisses, salaisons, 37 AOP et 111 IGP (pour indication géographique protégée) sont disséqués.

Outre une chronologie (Caton l’Ancien détaille déjà la préparation du jambon au IIIe siècle av. J.-C.), un précis de fabrication, de dégustation (quel pain, quel vin, quelle bière associer ?) et des recettes, l’ouvrage propose un tour du monde savoureux. Jambon de Bayonne ou de Jinhua ; presunto de Barroso portugais ; exceptionnel prosciutto di cinta senese salé à Sienne après un massage du jambon frais… Côté jambon, le découpage thématique rend la lecture très agréable (focus sur le fumage, derby franco-espagnol, spécialités fabriquées à proximité de l’Adriatique, etc). Côté saucisson, l’énumération des spécialités par ordre alphabétique est plus rébarbative, mais fait tout de même saliver. L’ouvrage, focalisé sur les spécialités européennes, s’avère indispensable pour les amateurs de charcuterie. Et les cartes géographiques qu’il présente peuvent donner des idées de road trip aux viandards les plus motivés.

Il vous reste 46.48% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.