Stéphane Séjourné et Gabriel Attal, un couple au cœur du pouvoir

Par

Publié aujourd’hui à 05h02, mis à jour à 05h15

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal (en haut), et son compagnon, l’eurodéputé LRM Stéphane Séjourné.

Ce mardi 21 septembre, à 7 h 48, invité de la matinale de France Inter, Stéphane Séjourné, le député européen et conseiller politique d’Emmanuel Macron, est en mission commandée pour laver l’outrage fait à la France. La rupture du faramineux contrat de vente de sous-marins à l’Australie a non seulement provoqué une grave crise diplomatique entre Paris et Washington, mais aussi abîmé la stature d’autorité du président de la République.

Chaque mot a été choisi et pesé auprès de la cellule diplomatique de l’Elysée. « Il y aura une discussion avec Joe Biden. Ce ne sera pas un échange de réconciliation mais de clarification, car il y a eu un problème sur le fond et la forme », déclare le conseiller. Le jeudi 23 septembre, le lendemain de l’entretien téléphonique, exactement au même horaire et toujours sur France Inter, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement finit le travail : « Joe Biden a reconnu la responsabilité des Etats-Unis dans la crise. » Opération terminée.

Le grand public n’a rien remarqué d’étonnant. Il ignore qu’on vient d’entendre un couple de pouvoir se passer la parole. Bien sûr, il y a eu Ségolène Royal et François Hollande (l’une candidate à l’élection présidentielle et l’autre chef de parti), Michèle Alliot-Marie et Patrick Ollier (quelques mois ministres dans le même gouvernement de Nicolas Sarkozy) ou encore Najat Vallaud-Belkacem et Boris Vallaud (l’une ministre de l’éducation de François Hollande et l’autre secrétaire général adjoint de l’Elysée). Mais Gabriel Attal, 32 ans, et Stéphane Séjourné, 36 ans, se sont hissés au sommet de l’Etat dans une position totalement inédite sous la Ve République : l’un souffle à l’oreille du président, l’autre parle au nom du premier ministre. Et les deux vivent ensemble.

« Nous ne sommes pas un couple politique. On a toujours cloisonné entre nous. » Gabriel Attal

Le tandem est devenu gardien du temple de la communication de l’exécutif : celui qui invente et répercute ces si précieux éléments de langage qui font le miel ou la misère de la politique. Alors, quand ça chauffe, c’est vers eux qu’on se tourne. C’est souvent la garantie d’un travail bien fait. Stéphane Séjourné et Gabriel Attal sont alignés, comme un jardin à la française.

Un conseil cependant, ne leur faites surtout pas ce genre de compliments, ils le prendraient très mal. « Nous ne sommes pas un couple politique. On a toujours cloisonné entre nous », lâche Gabriel Attal. Ce qui fait sourire tous ceux qui les connaissent. En tout cas, ce sera la seule citation du porte-parole du gouvernement. Comme Stéphane Séjourné, il a accepté de répondre à nos questions à la seule condition qu’on ne reproduise pas ses propos. La quasi-totalité de nos interlocuteurs ont exigé, eux aussi, un strict anonymat. Le couple en politique est par définition une affaire sensible. D’autant plus quand il s’agit, cas encore rare dans la vie politique française, de deux hommes.

Il vous reste 89.22% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.