Thérapie Taxi, Kyle Eastwood, Sébastien Tellier, Gautier Capuçon… Les bonnes notes de la rentrée

Leonardo Garcia Alarcon.

LA LISTE DE LA MATINALE

De la musique classique, du jazz, du rock, des musiques dites du monde, de la pop, du rap, de l’électro… Voici une sélection de festivals, concerts et tournées dans les semaines à venir, établie par des journalistes de la rubrique musiques du « Monde ». Sans oublier des sorties d’albums.

  • Festivals, tournées et concerts

Piano aux Jacobins, à Toulouse

L’automne toulousain propose, comme chaque année depuis quarante-deux saisons, une somptueuse moisson de pianistes dans l’inspirant cloître rose du Couvent des Jacobins. Tsar parmi les tsars, Alexandre Kantorow, familier des lieux bien avant son éclatante victoire au Concours Tchaïkovski en 2019. A ses côtés, la polyglotte Marie-Ange Nguci – sept langues parlées et un répertoire du baroque à la musique contemporaine –, Nathanaël Gouin dont le dernier album consacré à Bizet a cartonné, Matan Porat et Célimène Daudet, la jeune Célia Oneto Bensaid, 28 ans, également élève de Rena Cherechevskaïa. Ne pas manquer de réécouter la grande Elisabeth Leonskaja, doyenne de la manifestation qui a débuté le 8 septembre.

Jusqu’au 26 septembre.

Festival de musique baroque d’Ambronay

Intitulée « Nouvelles suites », la 42e édition du Festival d’Ambronay (Ain), qui a commencé le 10 septembre, continue à cultiver éclectisme et ouverture. Au coude-à-coude, musiques traditionnelles, cross over, jazz, hip-hop et piliers du répertoire.

Si pas moins de sept concerts sont confiés, du 1er au 3 octobre, aux jeunes ensembles du projet Eeemerging, dont certains mêlent styles, genres et époques, l’essentiel des trois week-ends à venir draine la plupart des artistes phare du moment. A commencer, le 17 septembre, par la Cappella Mediterranea de Leonardo Garcia Alarcon dans Arcadelt.

Jusqu’au 3 octobre.

Les Détours de Babel, à Grenoble et en Isère

Un festival itinérant qui au fil de ses éditions (11e cette année, qui a débuté le 5 septembre) croise avec audace les traditions orales des cultures du monde, les écritures contemporaines et les musiques improvisées. Entre autres curiosités, on y entendra (19 septembre) Le Réveil des grenouilles, une œuvre pour gamelan javanais spatialisé et électronique du compositeur et vibraphoniste Alex Grillo, un opéra navajo « dédié à la Terre-Mère », composé par Thierry Pécou, sur un livret de Laura Tohe (Nahasdzaan In the Glittering World, 29 septembre), une rencontre entre la musique de Marin Marais et Monsieur de Sainte-Colombe avec le maqâm arabe classique et le raga indien (Call To Prayer, présenté le 26 septembre par Ghalia Benali, voix, Romina Lischka, viole de gambe et voix, et Vincent Noiret, contrebasse), le trio vocal féminin sibérien Verbnoe Voskresenie (3 octobre).

Il vous reste 89.45% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.