Tourisme et vins : la sélection du « Monde »

Par , et

Publié aujourd’hui à 17h00

ALSACE

Domaine Marcel Freyburger, grand cru kaefferkopf, « Trilogie », 2018, blanc

Fait rare en Alsace, ce vin marie le gewurztraminer (70 %), le riesling (25 %), et le pinot gris (20 %) au sein d’une même bouteille. Le résultat est un vin doux, au nez de fruits mûrs et d’épices, à la bouche tendre mais pas molle. 17 €.

A faire au domaine : ateliers de dégustation : des premiers pas (gratuit) à la masterclass (15 €), découverte d’accords vin et chocolat. Ateliers participatifs au travail de la vigne (taille, liage, palissage…), circuits de balade en Segway. Freyburger.fr

BORDEAUX

Château Dauzac, margaux, « Labastide Dauzac », 2018, rouge

Il a beau être récent, ce millésime s’offre déjà avec générosité. Accessible et précis, ce second vin se révèle plein de nuances fruitées et juteuses. 21 €.

A faire au domaine : dans le Médoc, rares encore sont les châteaux à ouvrir leurs portes comme ici, avec boutique et restaurant. Certes, il y a la dégustation commentée (15 € par personne), mais aussi des propositions familiales sous forme de jeu de piste ou de chasse au trésor avec énigmes à résoudre (5 € par enfant, 15 € par adulte). Chateaudauzac.com

Château Lafaurie-Peyraguey, sauternes, « La Chapelle de Lafaurie-Peyraguey », 2016, moelleux

Un second vin irrésistible : on est forcément séduit par les notes fleuries et d’ananas. Les saveurs onctueuses se déclinent entre figue et datte. Un vin gourmand et élégant. 25 €.

A faire au domaine : propriété de la maison Lalique, l’hôtel-restaurant cinq étoiles du domaine a ouvert ses portes en 2018, avec vue sur le vignoble de ce château. Plusieurs formules d’œnotourisme, de la dégustation à 35 € au séjour gastronomique (690 € avec nuit et repas pour deux). Lafauriepeyragueylalique.com

Château de Ferrand, saint-émilion grand cru classé, 2017, rouge

En conversion bio, ce vin issu majoritairement de merlot, est d’un raffinement absolu. D’une grande élégance, ses tanins se révèlent ronds, sans compromission. Finale riche et dense, tout en fraîcheur. 27 €.

A faire au domaine : une heure, un dîner ou une nuit, telles sont les propositions du château qui fut la demeure du baron Bich, l’inventeur du stylo Bic. Désormais, c’est sa fille qui s’en occupe avec son mari. Grâce à eux, la maison s’est embellie et est devenue plus accueillante que jamais. Balade dégustation de une heure et demie : 29 €. Chateaudeferrand.com

Il vous reste 92.13% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.