Trois livres pour enfants sur le caca

• Un bon jus de caca-ssis

Le Dîner de mouches, de Vincent Guigue et Yannick Robert.

Si vous y mettez un peu du vôtre, vous ne pouvez pas faire un four avec ce livre. Deux mouches aux yeux rouges globuleux et aux manières irréprochables se retrouvent pour dîner dans un cadre cérémonieux. Entre un canapé Louis Philippe et un miroir à moulures, les muscidés échangent des amabilités. Et c’est là que le lecteur doit faire un petit effort déclamatif : « Je vous sers un petit apéritif ? Un bon jus de CACA-ssis ? », auxquels succèdent une « purée de CACA-rottes », un « CACA-ssoulet » et, bien entendu, un « morceau de CACA-membert ». A ce stade, les enfants sont pliés en deux de rire. Attention au pipi dans la culotte.

Le Dîner de mouches, de Vincent Guigue et Yannick Robert. Bayard jeunesse, 32 pages, 11,90 euros. Dès 3 ans.

• Le monde merveilleux de la crotte

La Grande Fabrique à crottes, de Nadja Belhadj et Philippe de Kemmeter.

Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le caca. Le noir, le jaune, le petit, le gros… Dès la première page, la couleur est annoncée : un recensement des crottes produites par le règne animal. Nous sommes devant une mine de savoirs autour des excréments, à picorer au fil des jours. Les enfants découvrent ainsi la transformation des aliments dans le corps, mais aussi les bonnes et mauvaises positions aux toilettes ou encore les remèdes à base de crottes. Ils veulent devenir paléontologues ? Invitez-les à découvrir le métier d’ichnologue, « la science des traces », où l’on étudie autant les empreintes que les coprolithes… Il n’est pas interdit de s’instruire au passage : quel animal fabrique des crottes carrées ? Un indice : il vit en Australie et son nom commence par « w ».

La Grande Fabrique à crottes, de Nadja Belhadj et Philippe de Kemmeter. Saltimbanque, 48 pages, 13,90 euros. Dès 6 ans.

• L’offrande du pot

Fais caca, mon p’tit chat !, de Flore et Madeleine Brunelet.

Ceci est un livre à visée pédagogique… pour les parents. On y voit un petit garçon que ses parents poursuivent partout dans la maison avec un pot. Evidemment, lui a plutôt envie de jouer et de faire ses prouts tranquille que de satisfaire le désir un peu trop marqué de son papa et de sa maman quant à ses déjections. Si le message de ce livre, conçu par une mère dessinatrice et sa fille psychologue, peut paraître simple, il reste d’utilité publique : forcer son enfant à aller aux toilettes, ce n’est jamais une bonne idée, car se joue dans l’acquisition de la propreté un enjeu essentiel de contrôle et d’offrande. Comme le dit très pertinemment le petit héros : « Et puis, c’est MON caca, alors c’est moi qui décide à qui je le montre ! »

Fais caca, mon p’tit chat !, de Flore et Madeleine Brunelet. Père Castor, 24 pages, 6,50 euros. Dès 1 an.