Un mouvement de foule lors du festival Astroworld fait huit morts à Houston

La manifestation de deux jours dont c’était la troisième édition et devait s’achever samedi. Les concerts ont été annulés, comme l’indique un panneau lumineux, samedi 6 novembre, à Houston.

Huit personnes ont été tuées et plusieurs autres blessés lors d’un mouvement de panique, vendredi 5 novembre, au festival de musique Astroworld à Houston, dans le sud des Etats-Unis, ont rapporté les autorités.

Dans un message posté samedi 6 novembre sur son compte Twitter, le rappeur Travis Scott s’est engagé à aider la communauté de Houston, les familles de victimes qui en auraient besoin. « Je suis absolument dévasté par ce qui s’est passé hier soir. Mes prières vont aux familles et à tous ceux qui ont été affectés par les événements de l’Astroworld », écrit-il.

La suite du festival a été annulée

La police a ouvert une enquête pour déterminer les causes exactes de la bousculade, et vérifier les protocoles de sécurité du festival, manifestation de deux jours dont c’était la troisième édition et qui devait s’achever samedi. Les concerts ont été annulés. Le chef de la police, Troy Finner, a précisé que les enquêteurs tentaient de vérifier des « rumeurs selon lesquelles des festivaliers auraient injecté des drogues à d’autres festivaliers ».

Lors du festival de musique Astroworld, le 5 novembre 2021, à Houston.

Le drame s’est produit vers 21 heures, heure locale, lorsqu’une partie du public, environ 50 000 personnes, a commencé à se presser vers le devant de la scène où se produisait Travis Scott. Dans la panique qui a rapidement suivi, des spectateurs, des jeunes en majorité, se sont effondrés, inconscients, pour certaines victimes d’un arrêt cardiaque ou piétinés, ont déclaré aux journalistes des représentants des autorités à l’extérieur de l’enceinte du NRG Park.

« La foule a commencé à se presser vers le devant de la scène. Cela a créé un début de panique qui a provoqué des blessures, les gens ont commencé à tomber, à perdre conscience et cela a créé une panique supplémentaire », a déclaré le chef des pompiers de Houston, Samuel Pena. « Nous avons au moins huit décès confirmés ce soir et de nombreuses personnes blessées », a-t-il ajouté, précisant que la cause des décès ne pourrait être confirmée qu’après des examens médicaux. « Nous avons transporté 17 patients à l’hôpital » dont 11 étaient en arrêt cardiaque, a précisé M. Pena lors d’une conférence de presse à l’extérieur du NRG Park, où se tenait l’événement.

Un peu plus de 300 blessés

Des images du parc NRG qui ont circulé sur les réseaux sociaux montraient des dizaines de personnes se précipitant aux portes d’entrée, enjambant et faisant tomber les détecteurs à métaux, face à des agents de sécurité en sous-nombre, incapables de contenir la foule.

On pouvait voir de nombreuses personnes chuter, mais il n’a pas été précisé si c’est dans ce contexte que les décès sont survenus.

D’autres vidéos montraient des secouristes en train de réanimer des fans inconscients au milieu du public, tandis que le concert se poursuivait. D’après les autorités, plus de 300 personnes ont été blessées tout au long de la journée de l’événement, en comptant des éraflures et les contusions mineures.

Le festival Astroworld a été lancé en 2018 par Travis Scott, originaire de Houston. L’artiste de 27 ans, qui a percé en 2013, a été nominé six fois aux Grammy Awards. Il a un enfant avec Kylie Jenner, l’une des filles du clan Kardashian et star de télé-réalité. Pendant le concert de Scott, vendredi soir, la superstar du rap canadien Drake l’a rejoint sur scène.

Le Monde avec AFP et Reuters