Zanzibar va construire le plus haut immeuble d’Afrique subsaharienne

Pour ne rien manquer de l’actualité africaine, inscrivez-vous à la newsletter du « Monde Afrique » depuis ce lien. Chaque samedi à 6 heures, retrouvez une semaine d’actualité et de débats traitée par la rédaction du « Monde Afrique ».

Les autorités de Zanzibar ont annoncé, mardi 24 août, la prochaine construction du plus haut gratte-ciel d’Afrique subsaharienne, pour un montant de 1,3 milliard de dollars (1,1 milliard d’euros) dépassant de plus de 60 % le budget annuel de l’archipel tanzanien.

D’une hauteur de 70 étages, la tour commerciale baptisée Zanzibar Domino sera développée à 15 kilomètres de Stone Town, site classé au patrimoine mondial de l’Unesco, et impliquera la création d’une île artificielle, ainsi qu’un port de plaisance pour les yachts et les navires de croisière.

Lire aussi En Tanzanie, le déni persiste face à l’épidémie de coronavirus

Le montant total des travaux s’élèvera à plus de 3 000 milliards de shillings tanzaniens, une somme qui dépasse de plus de 60 % le budget de l’archipel semi-autonome pour 2021-2022.

Le ministre d’Etat du travail, de l’économie et de l’investissement de Zanzibar, Mudrik Ramadhan Soraga, a déclaré mardi aux journalistes que le projet renforcerait « les efforts du gouvernement pour attirer davantage d’investisseurs locaux et étrangers dans les îles ».

« L’allure d’une icône »

Cette tour abritera des appartements, des hôtels de luxe, un terrain de golf et une chapelle de mariage, selon un communiqué du cabinet de design xCassia, du groupe tanzanien AICL et de l’écossais Crowland Management Ltd, les sociétés engagées dans le projet.

« Esquissé pour la première fois à Paris en 2009 après que mon défunt père, mes deux fils et moi-même avons joué une partie de dominos, je rêvais de construire ce projet depuis plus d’une décennie », a déclaré Jean-Paul Cassia, fondateur de la firme éponyme, dans un communiqué. « Il avait toute l’allure d’une icône dont tout le monde pourra se souvenir. Il ne lui manquait qu’un investisseur visionnaire et un site adapté pour en faire une réalité », a-t-il ajouté.

Lire aussi En Tanzanie, la présidente dénigre les footballeuses à « poitrine plate » et à la féminité « disparue »

Une fois terminé, l’immeuble sera le deuxième plus haut bâtiment d’Afrique après l’Iconic Tower, haute de 80 étages, actuellement en construction en Egypte et qui devrait être achevée en 2022.

Le bâtiment le plus haut du continent actuellement est le Leonardo (55 étages) à Sandton, dans la banlieue de Johannesburg.

Célèbre pour ses eaux turquoise et ses plantations d’épices, Zanzibar dépend très largement du tourisme, secteur durement frappé par la pandémie de coronavirus.

Le Monde avec AFP